Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Les nouvelles du Pays


  • Communiqué du Conseil des ministres du lundi 13 août 2018

    Communiqué du Conseil des ministres du lundi 13 août 2018

CoNiF / HCNE - France : pour une nouvelle dynamiqueLe Samedi 16 décembre 2017 a eu lieu dans la salle AGECA de la rue Charonne (11ème arrondissement de Paris), la 4ème assemblée générale du Conseil des Nigériens de France (CoNiF). Cette date coïncide, comme à l’accoutumée avec la célébration de l’anniversaire de la proclamation de la République du Niger.

Le CoNiF qui représente les Nigériens de France veut marquer par ces symboliques son attachement au Niger à travers ces grandes périodes de l’Histoire du Niger (comme la Journée culturelle nigérienne qui correspond avec la fête de la Concorde..).

Au-delà de ces moments festifs mais d'échange et débats de haut niveau, le CoNiF mise sur la concrétisation des projets et initiatives des associations et personnes physiques nigériennes : en atteste la Table Ronde annuelle sur la recherche des financements et le montage des projets, la mise en relation et en réseau avec des partenaires comme le FORIM (Forum des Organisation de Solidarités Internationales issues des Migrants), etc.

Le CoNiF travaille aussi dans la réalisation d'un Fonds d'investissement de la diaspora (pour aider les nigériens de France à investir au Niger de manière efficace et en sécurité...) et d'un compte épargne étudiant pour les Nigériens en difficulté dans le cadre de leur cursus. Il s'emploie à accueillir chaque année les centaines d'étudiants primo-arrivants en France.

La journée de cette assemblée a débuté dès 11h 00 avec le Forum de la Diaspora Nigérienne (FoDiN). C’est habituellement un moment, un espace de réflexion, de débat constructif. Cette année encore, le CoNiF n’a pas dérogé à la règle, en invitant un doyen de la diaspora, en l’occurrence Abdoulaye Hassane DIALLO pour exposer (sous la modération d’Aboubakar K. LALO, vice-président du CoNiF) sa vision du Haut Conseil des Nigériens à l’Extérieur (HCN/E) qui sera progressivement et démocratiquement installé dans tous les pays. L’orateur qui a une expertise en la matière en étant un des promoteurs de ce concept à travers sa participation à la conférence nationale pour le compte de la Diaspora de France, n’a pas manqué de retracer l’évolution du HCN/E, qui est une émanation et une recommandation de la Conférence Nationale de juillet 1991. Il a terminé son intervention en louant les actions et l’engagement du CoNiF tout en prodiguant de sages conseils pour la mise en place du HCN/E en France. Les débats qui ont suivi ont mis l’accent sur des inquiétudes et des interrogations de cette instance consultative que M. DIALLO et d’autres contributions des personnes présentes dans la salle ont apaisées en apportant,, des éclairages et des précisions idoines.

L’après-midi est également chargé en termes de travaux et de symboliques. En effet, après l’hymne national, le président du CoNiF Adam OUMAROU a rappelé les enjeux de cette Assemblée Générale qui marquera la phase de transition vers le transfert des attributions et compétences avec le HCN/E. Ensuite c’est au tour de l’ambassadeur du Niger à Paris, M. Ado Elhadj ABOU, qui a toujours tenu à honorer de sa présence à cet important rassemblement de la Diaspora de prendre la parole. Entouré de son staff (premier conseiller Aminou MALLAM MANZO et Amadou HASSANE MAIDABOUA, deuxième conseiller), il est revenu sur les dernières actualités de l’heure au Niger et la mise en place du Haut Conseil des Nigériens à l’Extérieur, institution émanant de la volonté populaire en 1991. Ainsi pour se conformer à cette recommandation et pour plus de cohérence, « tous les pays qui abritent une communauté nigérienne seront tenus à installer cette structure». Il est à noter la présence amicale du président de la Délégation spéciale de Niamey, Mouctar MAMOUDOU venu encourager les efforts du CoNiF pour la diaspora.

Par ailleurs, le CoNiF a choisi, comme chaque année dans ses assemblées générales, de mettre sous la lumière des associations affiliées dignes d'intérêt par leurs actions et leurs engagements sur le terrain. Ainsi le représentant de l’association ICON (Initiative pour Co-développement avec le Niger), Mamane OUMAROU a présenté le projet Moulin de l'Espoir au bénéfice des femmes de Mainé Soroa (région de Diffa) éprouvées par la situation sécuritaire qui affecte les conditions de développement socioéconomiques. Ce projet est réalisé en partenariat avec l’association ANADEV (Association Nigérienne pour un appui au Développement durable), la mairie de Mainé Soroa et le CONIF qui a permis d’obtenir une subvention de 15000 € de la part du FoRiM.

C'était ensuite au tour de notre compatriote, Souleymane MOUSSA, représentant de Canal 3 Niger du groupe SEE Africa, 1er bouquet panafricain de présenter les opportunités de réception des chaînes de télévision nigériennes (Télé Sahel, Canal 3 Niger, Bonferey...) en France et en Europe. Offres qui pallieront la forte demande des nigériens en matière d’informations.

Le président du CoNiF a ensuite procédé à la présentation du rapport moral et financier de l'association appuyé pour cela par Lawa Aboubakar, chargé des affaires culturelles du CoNiF, commissaire de la Journée Culturelle Nigérienne du CoNiF, organisée à Lyon en collaboration avec l'ANAN (Association des Nigériens de Lyon). Séquences qui ont suscité des questions et dont les contributions du bureau ont apporté des éclaircissements et compléments d'informations.

Sous les manettes du maitre de cérémonie Issa MAMAN, chargé des affaires institutionnelles de l’association, une table de séance fut alors mise en place. Constituée en parité des personnes choisies sur la base de leur indépendance avec Bassiratou ILLA et Ambarka H. YACOUBOU, elle était chargée de superviser les révisions des textes et le déroulement des élections.

Ainsi pour prendre en compte cette nouvelle donne et marquer une dynamique durable, le CoNiF, assumera dorénavant le rôle dévolu au HCN/E en France et le représentera aussi en toutes circonstances. Pour cela un toilettage de quelques points des textes statutaires s’imposait : le CoNiF et le Haut Conseil des Nigériens à l’Extérieur poursuivent en effet les mêmes objectifs et la quasi-similitude de leurs textes organiques ne souffrent d’aucune contradiction selon l’expertise de Mansour ALI DAN KANO, secrétaire général de l’association. Par conséquent, le CoNiF agira en lieu et place du Haut Conseil des Nigériens à l’Extérieur (HCN/E) section France, comme l’attestent les résultats plébiscitaires de la pétition lancée début décembre à toutes les associations affiliées : 33 associations sur les 40 consultées avaient approuvé cette dévolution du HCN/E-France au CoNiF.

Dans la foulée, le bureau sortant a présenté sa démission générale pour acter ce nouveau départ. Auparavant une campagne d’appel à candidatures pour tous les postes du Comité Directeur avait été lancée.

Au final, les 25 présidents ou représentants des associations dument mandatés ainsi que les personnes physiques présentes dans la salle ont renouvelé leur confiance au président sortant Adam OUMAROU en le réélisant à l’unanimité.

En accordant au CoNiF aussi cette large confiance lors de cette AG et lors de la Consultation, l’unité et la cohésion de la Diaspora sont ainsi préservées grâce à la détermination et l’engagement de ses membres dans le sens de l’intérêt des Nigériens de France.

Le CoNiF, c’est nous !

Comité Directeur du CoNiF

Ampliations

  • Ambassade du Niger à Paris
  • Ministère des affaires étrangères, de la coopération, de l’intégration Africaine et des Nigériens à l’extérieur.

 

Idées et opinions

Société

Interview

Culture

La Maison de la Culture Djado Sékou : Une fierté nationale

Vieille de plus de 50 ans, précisément créée en 1963, ce lieu de loisir, était précédemment appelé Maison des Jeunes et de la Culture. Elle est une in... ...

Lancement de la campagne « Culture For Change » de YALI Niger : La culture pour une mobilisation des jeunes au service du développement du pays

Image d'illustrationL'Association YALI Niger a lancé le jeudi 2 août dernier, au Centre Culturel Américain de Niamey, la campagne dénommée « Culture F... ...

Les cinéastes nigériens créent leur fédération : Unis comme à jamais pour contribuer au développement national.

Les Associations de cinéma du Niger ont crée une fédération pour rendre leurs actions plus visibles.Avant d’arriver là, les cinéastes ont tenu plusieu... ...

3ème édition Toukountchi Festival : Bientôt Le plus grand festival de cinéma du Niger

Métiers de cinéma et femmes africaines sera le thème de cette 3ème édition Toukountchi Festival de Cinéma du Niger à Niamey du 24 au 27 octobre 2018.F... ...

Interview de Amadou Ousmane, auteur du livre ‘’ Propos d’Arbi’’ : ‘’Changeons les habitudes pour changer de comportement’’ (2)

Amadou Ousmane, auteur du livre ‘’ Propos d’Arbi’’ : ‘’Changeons les habitudes pour changer de comportement’’Monsieur Ousmane, vous venez de publier v... ...

L’encens ou ‘’Toura Ran Houta’’ : La tradition des femmes Kanuris

Au Niger, la femme kanuri est bien reconnue pour son talent de séductrice. Elle a une bonne senteur qui lui est propre grâce au ‘’Toura Ran Houta’’ un... ...

’Fakarey’’ ou causerie entre amoureux : Phénomène en voie de disparition (2)

Illustration commissionnée pour The Mymy Project et réalisée par Diby King (@dibyking) C’est en 2015 que Sani a posé pour la première fois son regard... ...

Consommation du thé vert à Niamey ’’Ataî’’ et ou’’Shaî’’ : Un moment privilégié de détente après un dur labeur de la journée des Niaméens

Dans toutes les civilisations, les traditions alimentaires, les boissons occupent une place de choix. En Afrique noire, il existe plusieurs sortes de ... ...

Préparatifs de la 11eme édition du FIMA : Le FIMA quitte le Niger au profit du Maroc

C’est sous le rythme et les couleurs du FIMA que la salle de conférence de la Blue Zone de Niamey a abrité, hier matin, une conférence de presse entra... ...

Politique

Actu africaine

L'Afrique continue à attirer les investisseurs étrangers

Image d'illustrationL'investissement en Afrique a de beaux jours devant lui. C'est en tout cas ce que laissent penser les conclusions du baromètre ann... ...

CEDEAO-Sondage : Les parlementaires favorables à l’adhésion du Maroc

Les parlementaires des pays de la CEDEAO sont largement favorables à l’entrée du Maroc au sein de l’organisation, selon un sondage réalisé par des ins... ...

Poutine explique comment la Russie aidera l’Afrique dans le secteur énergétique

La Russie envisage d’augmenter son aide aux pays africains en matière de développement énergétique, a déclaré le 27 juillet le Président Vladimir Pout... ...

L'Inde et la Chine se bousculent aux portes de l'Afrique

La Chine et l’Inde se positionnent un peu plus en Afrique. En amont du sommet des BRICS qui se tient du 25 au 27 juillet, les deux pays ont an... ...

Commerce intra-africain : Ce grand chantier du futur

Parmi les secteurs qui peuvent participer de manière signifiante à l'accroissement du commerce intra-africain, il y a celui de la pêche. Ici, le débar... ...

Le président érythréen en Ethiopie

Isaias Afeworki a entamé samedi une visite historique en Ethiopie pour soutenir le processus de paix entre les deux voisins d'Afrique de l'Est, qui on... ...

La Silicon Valley fait du charme à l'Afrique, vaste marché non régulé

Image d'illustartion (Mark Zuckerberg en visite au Nigeria)Avec ses hamacs colorés et sa table de ping-pong, ses jeunes cadres branchés en permanence ... ...

7ème forum sino-africain de think-tanks et des médias, à Beijing (Chine) : Réflexions autour des opportunités et des grandes orientations du partenari…

En prélude au Forum de coopération sino-africain (FOCAC), qui se tiendra au début du mois de septembre prochain à Beijing, s’est tenue, les 4 et 5 jui... ...

S'installer en Afrique de l'Ouest

Dakar, Abidjan, Lagos, Ouagadougou, Accra, Cotonou, Bamako, voilà des noms de ville qui claquent régulièrement au firmament de l'Afrique, réveillant l... ...