Forfaits Internet Aitel Niger

Forfait Albarka

lundi, 06 février 2017 23:14

Rencontre d'échanges et d'informations du président du comité d'organisation "Tahoua Sakola" avec la communauté nigérienne de Belgique: La diaspora d'Europe s’implique dans l’organisation des festivités du 18 décembre prochain à Tahoua

Évaluer cet élément
(4 Votes)

Issoufou Katambe Diaspora Belgique Tahoua SakolaLe Président du comité d'organisation des festivités de la prochaine édition de la fête tournante du 18 décembre dénommée "Tahoua Sakola", séjournant en Europe, s'est rendu le samedi 04 février 2017 à Bruxelles. Tout comme à Paris où il a rencontré la diaspora nigérienne en France, il y a quelques jours, le Ministre conseiller à la Présidence de la République, M. Issoufou Katambé, a initié une rencontre d'échanges et d'informations avec les Nigériens de la diaspora vivant en Belgique.

Au cours des débats très animés, le président du Comité "Tahoua Sakola" a insisté dans son exposé sur les innovations apportées pour cette édition 2017 de la fête tournante du 18 décembre qui se déroulera dans la capitale de l'Ader. En effet, a-t-il indiqué, tirant les leçons des trois dernières éditions qui se sont déroulées respectivement à Dosso, Maradi et Agadez, le comité d'organisation "Tahoua Sakola" a décidé d'apporter un nouveau souffle et une nouvelle orientation à cette manifestation.

Ces innovations, a dit M Issoufou Katambé, portent essentiellement sur la mise en chantier de nouvelles infrastructures ambitieuses, à savoir la construction d'un stade de grande capacité pouvant accueillir de grandes compétitions internationales, une arène de lutte traditionnelle et une maison de la culture moderne, un village artisanal de renom, l'assainissement de la ville de Tahoua à travers la multiplication des voies expresses et des voiries, la construction d'un véritable complexe avec une résidence présidentielle et des villas ministérielles, un aéroport moderne, etc.

Aussi, a précisé Mr Katambé, le programme "Tahoua Sakola" a prévu d'élargir la construction de nouvelles infrastructures aux autres chefs-lieux de département de la région, ce qui en soi est une bonne chose pour le développement de toute la région.

A cela s'ajoutent l'organisation de la jeunesse de la région en GIE (groupement d'intérêt économique) pour participer pleinement aux travaux de construction des différents chantiers, une participation totale et entière des populations locales et de la diaspora à cette manifestation. En précisant que les organisateurs entendent mobiliser toutes les ressources humaines et matérielles qui peuvent directement participer au financement de cette manifestation, le président du comité d'organisation "Tahoua Sakola" a vivement sollicité la participation effective des populations locales et la diaspora nigérienne à travers le monde à la réussite de ce programme. Bien entendu, a-t-il assuré, il y aura l'apport considérable de l'Etat qui est certes précieux, mais insuffisant.

Le ministre conseiller Issoufou Katambé a donné toutefois l'assurance que l'organisation de cette fête se fera dans la plus grande transparence tant au niveau de la gestion financière du budget estimé à hauteur de 60 milliards de francs CFA, qu'au niveau du suivi des gros chantiers car le gouvernement a fait de la bonne gouvernance son principal crédo au cours de cette édition des festivités de la fête tournante du 18 décembre 2017.

M. Katambé a dit qu'il veillera personnellement sur la bonne tenue de l'exécution des travaux et a lancé à cette occasion un appel à un contrôle citoyen pour la bonne marche des activités de "Tahoua Sakola".

L'ambassadeur du Niger à Bruxelles, M. Ousmane Abba Alhassane, présent à cette rencontre a particulièrement remercié le ministre conseiller Issoufou Katambé pour cette heureuse initiative qui est d’'aller à la rencontre de la diaspora qui n'aspire qu'à jouer son rôle de neuvième région du Niger.

Pour leur part, les Nigériens de la disapora ont parfaitement compris et accepté cette démarche consistant à venir vers eux pour leur exposé ce programme ambitieux et ont pris l'engagement de s'approprier les festivités du 18 décembre prochain à Tahoua.

Tiémogo Abdoulaye, AP Ambassade du Niger à Bruxelles

07 février 2017
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le mardi, 07 février 2017 00:00