Forfait Albarka

Zinder : Le CCFN de Zinder réhabilité

CCFN_Zinder.jpgDepuis la bourrasque qui a dévasté les églises, le centre culturel franco nigérien de Zinder au cours des violentes manifestations « anti Charlie », Zinder est resté sans médiathèque. Parce qu’au cours de ces événements celle du CCFN était entièrement brûlée et dévastée. 20.000 volumes et 2 véhicules d’une valeur de 500 millions de FCFA étaient partis en fumée. Plus de deux ans après, la médiathèque est entièrement reconstruite et équipée. Selon Bawa Kaomi (directeur du CCFN/Zinder) l’Etat du Niger a débloqué les ressources nécessaires aux travaux de sa réhabilitation. La France et les autres donateurs se sont engagés à fournir tous les ouvrages requis. Actuellement, tous les travaux de réhabilitation sont terminés. Il ne reste plus que la réception officielle et la réouverture de la médiathèque au public.

En fait quelques semaines après les événements « Charlie », pour ne pas fermer totalement le CCFN, une mini-bibliothèque de 3.000 ouvrages est réaménagée dans les annexes de ses locaux. Si quelques représentations culturelles ont lieu dans le jardin, les conférences sont délocalisées soit à l’université de Zinder, au centre de formation du CCFN ou à l’amphithéâtre de l’E.N.S.P de Zinder (école nationale de santé publique). Au centre de formation du CCFN (épargné par les manifestants,) les cours de français sont dispensés normalement. Bref, le CCFN de Zinder pour ne pas céder à la fatalité ou disparaître définitivement a voulu fonctionner au minima, en attendant sa reconstruction et réhabilitation. Evénement très attendu par le public zinderois. Précisons qu’à l’intérieur du pays c’est seulement à Zinder qu’existe un centre culturel digne de ce nom. En atteste sa médiathèque avec le volume de ses livres, ses ateliers de contes et de musiques et ses films à caractère culturel.

AMADOU MAHAMADOU

19 avril 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Culture