Airtel Niger

Forfait Albarka

Portrait/Mlle Fatouma Aiya Attahirou Akiné artiste plasticienne nigérienne : 23 ans et déjà grande artiste

 Portrait/Mlle Fatouma Aiya Attahirou Akiné artiste plasticienne nigérienne : 23 ans et déjà grande artiste« Aux âmes bien nées, la valeur n'atteint point le nombre d'années », dit-on à la jeune artiste plasticienne nigérienne Mlle Fatouma Aiya Attahirou Akiné. Du Conservatoire des Arts et Métiers Multimédias Balla Fasseké Kouyaté (CAMM/BFK) de Bamako à sa vie professionnelle, Mlle Akiné qui est âgée de 23 ans a déjà, à son actif, plus de 2500 œuvres dans sa carrière d'artiste plasticienne. On peut dire sans se tromper que tout, prédisposait déjà, ce prodige nigérien, née au Niger et grandie au Mali, à une si abondante création.
Avec une licence en sculpture obtenue au Conservatoire des Arts et Métiers Multimédias Balla Fasseké Kouyaté (CAMM/ BFK) à Bamako en 2015 et actuellement en 2ème année en journalisme presse écrite à l'Institut de Formation aux Techniques de l'Information et de la Communication (IFTIC) de Niamey, Mlle Fatouma Aiya Attahirou Akiné est une passionnée des arts plastiques dès son tendre âge. « Je dessinais mes propres personnages pour en faire des poupées et fabriquais beaucoup de mes propres jouets. Je m'inspire de tout ce qui m'entoure, des émotions, des thèmes d'actualités pertinents, des mouvements, des rêves, bref de tout ce qui me déclenche une clique », confie la jeune fille.


Beaucoup de ses créations ont été exposées au Mali, au Burkina, au Benin, au Sénégal, en France, en Italie, en Belgique, en Suède, à Cuba et bien sûr au Niger. Ce qui crée en elle « un grand mélange culturel, tout en gardant son identité nigérienne », selon ses propres mots. Notre jeune talent expose plus dans le collectif que dans l'individuel lors des grandes expositions. Elle ne se donne pas de limite dans ses créations. Mlle Fatouma Aiya Attahirou Akiné combine pour la production de ses œuvres la peinture, la sculpture, les costumes, le design, les installations, la mode, les performances...Aucune limite, pour elle et c'est cela la vraie expression.
Pour peindre, Mlle Fatouma Aiya Attahirou Akiné utilise des matériaux en fonction de ses inspirations. Très souvent ses œuvres sont faites avec du charbon, du henné, de la peinture traditionnelle et synthétique, le crayon, le fer, le plâtre, l'argile, la laine, le tissus, les papiers récupérés, etc. A travers ses créations, transparaît facilement son engagement pour l'émancipation effective de la femme. Dans sa société, elle se définit elle-même comme ''une femme conservatrice et respectueuse de la culture africaine''. Elle est réservée de nature.
Son coté style s'apparente aussi bien dans l'abstrait, le symbolisme, le surréalisme, l'expressionisme que de la décoration. Ce qui me marque dans ce métier souligne-t-elle, « c'est le fait de pouvoir toucher, choquer les autres, les faire sauter, voyager, rêver et surtout parler à la place de beaucoup qui n'ont pas cette chance ». La production d'une œuvre dira Mlle Fatouma Aiya Attahirou Akiné dépend de l'inspiration qu'on a « Une œuvre d'art ne finit jamais, on peut s'arrêter mais jamais finir ». Depuis ses débuts jusqu'à ce jour, Mlle Akiné a produit plus de 2500 œuvres. Soutenue par ses parents, elle mène également d'autres activités dont le mannequinat, l'hôtellerie, les costumes et le maquillage de fausses blessures en cinéma.

Youssoufa Harouna Harouna(Stagiaire)

24 août 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Culture