Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 4574

CULTURE.

Djingarey Maiga 01Depuis cette nuit mémorable d’un soir du mois de juin 1952  où il entra pour la première fois dans une salle de cinéma à Gao, Djingarey Maïga n’a plus nourri qu’une passion : faire des films, devenir cinéaste. Il n’avait alors que 14 ans. Cet  amour pour le cinéma, doublé d’une détermination inébranlable, a fini par faire de cet homme l’une des grandes figures du 7ème art nigérien. L’auteur de la série des ‘’Noirs’’ (le mot noir revient toujours dans les titres de ses films).

Hadjia Delou Kara Da KiachiL’idée de produire le théâtre radiophonique à partir de Zinder a été lancée pour la première fois  en 1962 par un ancien journaliste -Garba Sidikou- à l’époque, responsable de la Station Régionale, et qui fut également ministre de la Communication sous le régime du Général Seyni Kountché. Ensuite, c’est Djibril Idi dit ‘’London’’, animateur-producteur et premier chef de file depuis la constitution de la troupe, qui fournit le thème de la première pièce théâtrale, sur le divorce.

Vernissage livre ZakiIssoufou Mahamadou ‘’Zaki’’  est le titre du livre écrit par M. Abdourahamane Harouna et dont le vernissage est intervenu hier dans l’après-midi, au Palais des Congrès de Niamey.  Aujourd’hui disponible pour tous ceux désirent connaitre la vie de l’homme politique et actuellement Président de la République du Niger, ce livre est le fruit d’un travail de recherche de cinq (5) ans, mené de bout en bout par M. Abdourahamane Harouna. L’auteur du livre a pris soin de donner un sous-titre à sa pensée à savoir ‘’Les  boutures de manioc’’ dont il explique aisément le sens.  

Nassirou Abdou ZinderLa région de Zinder a partiellement répondu durant l’année 2014 aux fêtes thématiques que l’Etat lui a confiées où seules  les manifestations liées à la ‘’parenté à plaisanterie’’  et le festival des Arts traditionnels et contemporains ont  vu le jour à la place des regroupements de taille dénommés ‘’Kara Da Kiashi  et le Wassan Kara’’, a déclaré le directeur Régional de la Culture, des Arts et Loisirs de Zinder, M. Nassirou Abdou.

Le Musée régional de Zinder a été crée en 1986 à l’initiative du Colonel Moumouni Djermakoye Adamou, alors Préfet du département de Zinder qui a instruit l’écrivain Mamani Abdoulaye de s’impliquer dans la promotion de la culture  dans la région de Zinder qui constitue, selon ses propres termes, un ‘’haut lieu culturel et historique’’, rapporte la directrice de ce Centre, Mme Ibrahim Amsatou.

 Jean Paul Durin CcfnLe Directeur général du Centre Culturel Franco Nigérien Jean Rouch (CCFN/JR), de Niamey Jean Paul Durin, a co-animé avec son directeur des Médiathèques de Niamey et de Zinder, un point de presse relatif au dernier programme bimestriel pour les mois de novembre et décembre de cette année. Aussi, certains artistes qui sont programmés pour des prestations en cette période, sont intervenus pour donner de plus amples informations.

Ibricheik Rencontres Matie et les autres 1L'histoire de Matie et des autres est une histoires de rencontres, de destins croisés; où les moments de bonheur intense le disputent aux situations dramatiques. Des histoires que nous avons tous plus ou moins vécues...
Le fait est là que nous ne sommes pas toujours maître du cheminement de notre vie. Que l'environnement parental et sociétal nous prédéterminent de manière contingente à un point dont nous ne sommes pas généralement conscient.

Ecole Formation Artistique culturelleA l’instar des autres régions du pays, une école de formation artistique et culturelle ouvrira ses portes au cours de ce mois à Dogondoutchi. Cette école de formation rentre dans la droite ligne du programme sectoriel de l’éducation et de la formation qui stipule que la scolarité est obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans tel que prôné par le Président de la République Issoufou Mahamadou. Les enfants qui ont ainsi achevé leur scolarité au niveau du primaire  sont orientés dans les différents ministères en charge de l’éducation.

Adelle Barry 01La famille du monde de la littérature nigérienne compte depuis hier un nouveau membre. Il s’agit de Mme Fatoumata Ibrahim Barry dite Adèle. Elle  a procédé hier à Paris, à la dédicace d’un recueil de 12 nouvelles. C’est l’Ambassade du Niger en France qui a servi de cadre pour cette cérémonie présidée par son Excellence Ado Elh. Abdou, en étroite collaboration avec le CONIF, le Conseil des Nigériens de France.

SAFEM 2016Espace commercial, d’échange d’expériences, de créativité et de découverte de la qualité des produits artisanaux africains en général et ceux du Niger en particulier, le Salon International de l’Artisanat pour la Femme (SAFEM) suscite au fil des années  un engouement spectaculaire. Institutionnalisé en 2005, le SAFEM est un événement biennal d’envergure nationale.

Page 4 sur 30

Orange Campagne Ramadan 2