jeudi, 22 décembre 2016 06:26

Agadez /Soirées culturelles d’Agadez Sokni : La jeunesse nigérienne en redemande

Rate this item
(3 votes)

Soirees culturelles Agadez SokniDans toutes les festivités commémoratives, les soirées culturelles ont toujours été des moments privilégiés pour réconcilier la jeunesse nigérienne avec sa culture. Agadez Sokni n’a pas dérogé à cette règle. Les nuits culturelles ont attiré et conquis un public majoritairement juvénile assoiffé de spectacles. Quant aux artistes musiciens d’Agadez comme ceux venus des 4 coins du Niger, ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes.

Les groupes musicaux traditionnels comme modernes ainsi que des artistes humoristes se sont alternativement partagé les scènes. Les différentes troupes musicales régionales se sont illustrées par des chansons à thèmes. La thématique mise en chanson a surtout porté sur la paix et l’unité nationale ; l’appel à scolariser la jeunesse nigérienne ; l’appel à la jeunesse au travail de la terre nourricière ; la promotion de la femme ; l’instruction de la jeune fille ; la culture du patriotisme et la lutte contre les migrations. Bref, des thèmes d’actualité chantés sur des airs mélodieux et une rythmique qui n’a pas laissé le public indifférent. Côté chants d’animation les orchestres plus ou moins modernes ont également tenus le public en haleine.

A tout seigneur tout honneur, les groupes musicaux d’Agadez s’en sont donné à cœur joie et à l’occasion de nouveaux talents se sont révélés. C’est le cas de Bibi Ahmed qui a fait un effet terrible avec sa composition « Agadez Soknini Wourtanane » et les virtuoses de la guitare targuie Tafalawist.

Quant aux artistes dont la réputation est déjà établie comme Maman Sani Maîgochi ; Ali Atchibil ou les troupes Albichir, Chawa ; Tasco ; la troupe traditionnelle de Tendé, ils n’ont fait que rajouter à l’émotion et à la joie ambiante. Les humoristes notamment AFI et Toukour, ont eux reussi à provoquer l’hilarité générale du public en bâtissant leurs sketches sur un thème qui demeure un filon inépuisable et indémodable : la parenté à plaisanterie entre les composantes ethniques du Niger. La Fête a vraiment été belle à Agadez.

Mahaman Bako, Envoyé special(onep)

22 décembre 2016

Source : http://lesahel.org/

Last modified on jeudi, 22 décembre 2016 06:57

Onep Nigerdiaspora 2017

Sahel et Sahel Dimanche
abonnement en ligne sur le site web
www.lesahel.ne