Forfait Albarka

vendredi, 26 septembre 2014 03:41

Vient de paraître : ‘’Rationalité esthétique et modernité en Afrique’’ de Mounkaila Abdo Laouali Serki

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Librairie NigerDes chercheurs français en sciences sociales comme Régis Debray, Patrick Rotman, Hervé Hamon, etc., définissaient l’intellectuel comme un homme ou une femme exerçant ses talents, concomitamment, dans les champs universitaire, éditorial et médiatique.


Cette définition pourrait s’appliquer à Mounkaila Abdo Laouali Serki. Universitaire, il l’est car ce jeune philosophe - né en 1971 dans la région de Zinder au Niger - est chef de Département à l’Université Abdou Moumouni de Niamey; médiatique, il l’est aussi puisqu’il intervient fréquemment dans la presse, l’audiovisuel et même les réseaux sociaux comme Facebook au point que le Professeur Abarchi, le jeune et brillant Recteur de l’Université de Niamey, a fait de lui son conseiller en communication; il ne manquait qu’un livre à Mounkaila Abdo Laouali Serki pour boucler la boucle: c’est désormais fait avec l’édition de l’ouvrage ‘’Rationalité esthétique et modernité en Afrique’’ qui vient de paraître, sous sa plume, aux éditions L’Harmattan de Paris, dans la collection ‘’Ouverture philosophique’’.


Préfacier de cet ouvrage, Daniel Payot de l’université de Strasbourg tresse des lauriers au jeune essayiste nigérien : ‘’Mounkaila Abdo Laouali Serki compte parmi les intellectuels qui, aujourd’hui, sur le continent africain, sont en train de faire la démonstration d’une vitalité intellectuelle et théorique remarquable, alliée à une capacité de formuler et de traiter des enjeux pour tous décisifs; ce faisant, ils adressent au monde entier un message de rigueur et d’espoir’’.


L’ouvrage de Mounkaila Abdo Laouali Serki est ‘’la synthèse de treize articles scientifiques… Il s’agit d’une version revue et corrigée du document de synthèse que l'auteur avait présenté le 23 février 2013 en vue de l'Habilitation à diriger des recherches, ce qui est une grande première en philosophie à l'Université Abdou Moumouni de Niamey’’.


Composé de quatre parties subdivisées en huit chapitres, le livre de Mounkaila Abdo Laouali Serki traite de questions aussi abstraites comme le ‘’Statut épistémologique de l’esthétique’’, que de préoccupations concrètes comme ‘’Art et engagement politique’’, ‘’Education par l’art’’, etc.
La prospective n’est pas en reste puisque Mounkaila Abdo Laouali Serki évoque les défis de la mondialisation pour l’Afrique ainsi que la ‘’Culture et la Francophonie comme facteurs de dé-marginalisation’’.


Mieux, les 140 pages, d’une écriture limpide, sont assorties d’une bibliographie qui renvoie à des classiques de la philosophie et d’autres ouvrages d’érudition tant grecs, romains, américains, asiatiques qu’africains et autres.


Le livre ‘’Rationalité esthétique et modernité en Afrique’’ peut donc être ‘’dévoré’’ aussi bien par les étudiants en philosophie que par les profanes désireux de comprendre le sens caché des choses.


Tout cela est du reste symbolisé par la photo de couverture du livre représentant une calebasse portée par des mains, signifiant, selon Abdo Laouali Serki, ‘’Effort et solidarité’’ - l’effort qu’on doit tous fournir, la solidarité qu’on doit tous partager avec les autres.

Sani Soulé Manzo

26 septembre 2014
Source : Le Sahel