jeudi, 19 janvier 2017 13:40

Les étudiants nigériens au CESAG chassés pour non-paiement des frais de scolarité

Rate this item
(1 Vote)

Cesag Etudiants NigerTAYI TAWRI ! L’assèchement des caisses de l’Etat n’a pas fait que provoquer la désertion des hommes d’affaires du Trésor public. Ça fait des victimes un peu partout, y compris bien entendu à l’extérieur où les étudiants nigériens ne savent plus à quel Saint se vouer. A Dakar, au Sénégal, les étudiants nigériens inscrits au CESAG sont une situation inconfortable de non-paiement de leurs frais de scolarité par l’Etat, soit 1 400 000 FCFA par étudiant et par an.

Aux dernières nouvelles, les étudiants nigériens inscrits dans cette école de référence y ont été chassés. Comme quoi, Tayi Tawri et les secteurs sociaux de base sont les premiers à en souffrir puisqu’il est hors de question de demander une réduction de la taille du gouvernement ainsi que le train de vie de l’Etat. 

19 janvier 2017
Source : Le Monde d'Aujourd'hui

Last modified on jeudi, 19 janvier 2017 19:52

Onep Nigerdiaspora 2017

Sahel et Sahel Dimanche
abonnement en ligne sur le site web
www.lesahel.ne