etAprès quatre années d’exil, Hama Amadou est à nouveau derrière les barreaux, depuis le 18 novembre. Si l’emprisonnement du principal opposant nigérien tient à une sombre affaire de droit commun concernant essentiellement son épouse – soupçonnée d’être impliquée dans un réseau d’achat de bébés –, il rappelle à quel point les règlements de comptes violents et les bras de fer impitoyables sont inhérents aux moeurs politiques des classes dirigeantes en Afrique, tous clans

confondus, les ennemis d’aujourd’hui étant les amis d’hier et peut-être les alliés de demain.

Par Jean-Pierre Olidier de Sardan
Chercheur au Lasdel (Laboratoire d’études et de recherche sur les dynamiques sociales et le développement local),
directeur de recherche au CNRS.

08 décembre 2019
Source : Le Courrier

Imprimer E-mail

Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 20 novembre 2019Une omission a été relevée dans le communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement relatif aux décisions du Conseil des Ministres du mercredi 20 novembre 2019.

Il s’agit de la mesure nominative ci-après :

AU TITRE DU MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE

  • Monsieur MOUSSA SEYBOU KASSEYE, Ingénieur Economiste, est nommé Directeur Général de la Caisse Autonome des Retraites du Niger, en abrégé CARENI.

Onep
25 novembre 2019
Source : http://www.lesahel.org

Imprimer E-mail

Le Premier Ministre, Chef de Gouvernement, SE Brigi Rafini a reçu en audience le vendredi 1er Novembre, une délégation allemande conduite par le Directeur de la division Sahel et Afrique de l’Ouest du Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Economique et du Développement, M. Ronald Meyer venu à Niamey dans le cadre des Consultations périodiques entre nos deux pays. A l’issue de cette audience, le Directeur de la division Sahel et Afrique de l’Ouest du Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Economique et du Développement a confié avoir rencontré le Chef du Gouvernement pour discuter des résultats des consultations périodiques entre les deux pays. « Ces consultations entrent d’une part dans le cadre de la mise en œuvre des différents programmes et projets du développement et d’autre part, il s’agit de réfléchir aussi sur les perspectives », a précisé M. Ronald Meyer.

Mamane Abdoulaye

 

Imprimer E-mail

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a reçu le 18 octobre dernier, la ministre de la Coopération et de l’Action Humanitaire du Luxembourg, Mme Paulette Lenert. « Nous avons échangé au sujet des relations très longues qui unissent nos deux pays, depuis 30 ans de coopération. Nous avons également fait le point de notre session de travail», a indiqué Mme Lenert à sa sortie d’audience. Elle a ajouté, qu’ils ont passé en revue les différentes programmations et identifié les pistes à explorer davantage ainsi que les secteurs les plus urgents où il faut investir davantage. « Nous avons des réunions de collaboration très étroites et très faciles. J’ai dû rendre compte qu’on a des échanges très ouverts sur les choses qui marchent bien et celles qui sont à améliorer. C’est donc un terrain d’entente qui témoigne de la longévité et de la stabilité des relations qui unissent le Luxembourg au Niger», a estimé la ministre Lenert.    

Mahamadou Diallo

21 octobre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

 

Imprimer E-mail

Rumeurs de Népotisme et de marchés de gré à gré dans l’organisation du sommet de l’Union Africaine au Niger : HALCIA, où es-tu ? L’on se rappelle qu’en prévision de l’organisation par le Niger de la 33ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, une agence dénommée UA 2019 a été créée et placée sous la coupe du Directeur de Cabinet du Président de la République. D’après certaines rumeurs, le premier responsable de cette agence serait un parent très proche de son supérieur hiérarchique. Aussi, toujours d’après les « ont dit », la dérogation spéciale accordée à l’Agence UA 2019, en matière de passation de marchés, aurait été utilisée pour donner des marchés de gré à gré à des proches parents.

Ainsi, avec la mode des auto-saisines, l’on peut espérer que la HALCIA se penche sur ce dossier de gros sous, en veillant, comme à son habitude, à nous tenir informés, par des points de presse et communiqués, de l’avancement de l’enquête.

 20 octobre 2019
Source : Le Monde d'Aujourdhui

Imprimer E-mail