Forfait Albarka

Site aurifère de Tamou : qui fait main basse sur les saisies des FDS ?

 Image d'illustration Image d'illustration Selon une source bien informée, suite à la fermeture du site aurifère de Tamou, dans le département de Say, une patrouille mixte qui sillonne la zone a été constituée. Cette patrouille mixte est composée de gendarmes, de policiers, de gardes nationaux et de forestiers du département de Say. Au cours des patrouilles, il arrive parfois que cette force mixe tombe sur un ou quelques orpailleurs tricheurs qui continuent à creuser. Ils sont généralement dépouillés de leurs biens : des sacs remplis de sable. La vente de ces sacs saisis aurait rapporté une dizaine de millions. Les forces de défense et de sécurité n’auraient pas vu la couleur de l’argent. Elles auraient pu recevoir des ristournes. Nous y reviendrons prochainement plus en détail.
11 novembre 2017
Source : Le Monde d'Aujourd'hui

Imprimer E-mail