Koubra Abdoulaye PNDSL'ancienne Ministre de la Communication et désormais ex militante du MPN Kiishin Kassa, Madame Sani Koubra Abdoulaye a formalisé son adhésion au Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS/TARAYYA). Elle a organisé à cet effet une cérémonie solennelle pour marquer son entrée au sein du parti.

A l’hôtel central de Zinder le dimanche 3 juin 2018, parents, amis et sympathisants ont rehaussé de leur présence à la cérémonie. L’arrivée de Koubra au sein du PNDS est perçue comme une grande avancée pour le parti dans la région de Zinder où il pourrait s’imposer aux échéances électorales. Pendant ce temps aussi, le Coordonnateur départementale du MPN Kishiin Kasha de Tibiri, actuel DG A de SONILOGA a démissionné sans de donner de raisons. Il dit soutenir les actions du Président Issoufou Mahamadou.


19 juin 2018
Source : L'Actualité

Imprimer E-mail

AImage d'illustrationSelon le Secrétaire Général du Ministère des Enseignements Secondaires, une commission d’enquête a été menée en vue de démasquer des recrutements qui ont pignon sur rue ces dernières années dans les établissements scolaires publics.

Des agents du ministère, des directions régionales et ceux départementales sont concernées. Les concernés seront sévèrement punis et cela quelque soit le bord politique. Pour le moment seule la région de Niamey est concernée par l’opération. Les prochains jours nous édifieront plus.

Tobo Altiné

18 juin 2018
Source : http://nigerdiaspora.net

 

Imprimer E-mail

Kassoum Moctar Inganci" Mais quand est-ce qu'il vont enfin lui lâcher les baskets ? " Se demandent les partisans de Kassoum Moctar ici à Maradi. En effet, ils se rendent compte que les gens qui en veulent à sa " peau " sont de plus en plus nombreux, notamment sur les ré- seaux sociaux où la moindre de ses sorties est pistée par des hordes de pourfendeurs. Son dernier poste sur FB a fait l'objet a fait l'objet d'un bizutage en règle. Alors qu'il sortait pour réaffir- mer son engagement dans la MRN au coté du Président Issoufou, ses " ennemis " n'ont pas trouvé mieux que de pirater son compte et remplacer le mot " Inganci " par " Iskanci ". Il n'en fallait pas plus pour enflammer la toile et couvrir le jeune ministre de tous les quolibets d'incompétence. Ce n'est pas la première fois que ça lui arrive. Et ce n'est sans doute pas la dernière. Car " le petit ", depuis qu'il est au ministère de la jeunesse et des sports, son passif médiatique ne fait que s'amplifier. Son bras de fer avec les deux plus importantes fédérations sportives du pays (FENILUTTE & FENIFOOT) ont littéralement plombée son image, malgré sa jeunesse. Sans compter les séries de défections dans son parti où certains " caciques " l'accusent de népotisme et de favoritisme. Totalement ulcérés par ce qui arrive à leur leader sur les réseaux sociaux, nombreux sont ses militants et amis qui pensent qu'il doit impérativement réguler ses sorties sur Facebook afin de ne pas donner l'occasion à ces " hordes de voyous " qui y pullulent, de ne pas le lyncher gratuitement !

12 juin 2018
Source : Le Souffle Maradi

Imprimer E-mail

Coopération Niger-France : Le Président Issoufou en visite officielle à ParisLe Président de la République, Chef de l’Etat SE. Issoufou Mahamadou se trouve depuis hier à Paris, en France où il effectue une visite officielle. A son départ de Niamey, le Chef de l’Etat a été salué par les présidents des Institutions de la République, les membres du gouvernement et ceux du Corps diplomatique ainsi que plusieurs personnalités civiles et militaires, avant d’être accompagné au pied de la passerelle par le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini. A noter que le Chef de l’Etat est accompagné dans ce déplacement de Dr Lalla Malika Issoufou, Première Dame ; M. Mahamadou Ouhoumoudou, ministre Directeur de Cabinet du Président de la République ; M. Hassoumi Massoudou, ministre des Finances ; M. Kalla Moutari, ministre de la Défense nationale ; M Marou Amadou ; ministre de la Justice, Garde des Sceaux ; M. Kalla Ankouraou, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Nigériens à l’Extérieur et Mme Kané Aichatou Boulama, ministre du Plan.

Onep

04 juin 2018
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Le président de l’Assemblée nationale, SE Ousseini Tinni a reçu, hier en audience, le nouveau bureau du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) conduit par son président, Dr. Kabir Sani. A l’issue de l’audience, le président du CSC a déclaré qu’ils ont abordé avec le président de l’Assemblée nationale les questions concernant la vie des médias publics et privés et le respect de l’éthique et de la déontologie de la profession de journalisme au Niger. «Nous avons discuté de la question de la régulation, du contrôle des médias et de leur contenu par rapport au contexte social que vous connaissez. Il nous a assuré de son soutien et celui de son institution. Nous avons également discuté de la question de la régulation de la presse en ligne et aussi les réseaux sociaux sur lesquels la communication se fait autrement avec tous les dangers que cela comporte. Nous allons voir comment proposer un projet de loi pour réglementer ce domaine, surtout que dans peu de temps, notre pays entamera le processus électoral », a-t-il expliqué.

Seini Seydou Zakaria(onep)

31 mai 2018
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey