Agriculture

Le Secrétaire général adjoint du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage a présidé, le 22 octobre 2019, la cérémonie d’ouverture des travaux de la cinquième session de formation des maitres formateurs en approche Champ Ecole et Agriculture intelligente face aux changements climatiques.

Organisé à Birni N’konni par le Projet d’Appui à l’Agriculture Sensible aux risques Climatiques (PASEC), en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, ainsi qu’avec la Direction Générale de l’Agriculture, cet atelier s’inscrit dans le cadre de la fin de formation Champ Ecole Agro-pastoral (CEAP) et Agriculture Intelligente Face au Climat (AIC).

En procédant à l’ouverture des travaux, le Secrétaire général Adjoint du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage a souligné que la Direction Générale de l’Agriculture et les partenaires FAO, et PASEC sont concernés par les transferts de technologies pour développer les compétences nationales en approche des Champs Ecoles Agropastoraux (CEAP). Cette formation est de renforcer les capacités des maitres formateurs d’outils holistiques de formations et de facilitations à l’endroit des facilitateurs et des producteurs.

La formation est assurée par des experts internationaux et nationaux de la FAO avec l’appui du coordonnateur du projet. Les interventions sont menées dans 60 communes des régions de Dosso, Maradi, Tahoua, Tillabéry et Zinder et vise à toucher 500000 agriculteurs et agropasteurs dont 40% des femmes pour la période de 2018 à 2022. Le PASEC bénéficie d’une assistance technique de la FAO ‘’, afin de renforcer la capacité institutionnelle du Niger en appuyant l’intégration de pratiques de développement durable et d’agriculture intelligente au climat dans les politiques et programmes de développement agricole, a conclu Boubacar Illiassou Goubé

Imprimer E-mail

Agriculture