Agriculture

Le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, a présidé le vendredi dernier, la cérémonie de lancement officiel de l’édition 2020 de la vente à prix modérés de céréales. Cette cérémonie s’est déroulée à Gingel, un village situé dans le 5ème Arrondissement de Niamey.

Les opérations de vente à prix modéré ou de distributions gratuites des vivres à la population s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre des réponses à la situation de vulnérabilité des populations, conformément au programme de soutien établi par le gouvernement. Ce lancement concerne le volet opération de vente de céréales à prix modéré, qui vise à soulager la souffrance des populations pendant les périodes difficiles.

Pour rappel, en 2019, le Gouvernement a injecté plus de 21 milliards de francs CFA, pour 71.500 tonnes de céréales, a indiqué le Ministre du Commerce dans son discours du lancement. «Cette importante quantité de vivres a permis pendant la période de mars à septembre, d’une part de soulager la souffrance des populations les plus démunies et d’autre part de stabiliser les prix des céréales sur les marchés avec une incidence positive sur le niveau général de l’inflation», a indiqué le Ministre.

Conformément aux recommandations des plus hautes autorités l’opération a été reconduite, a précisé Sadou Seydou, avec une planification de 81.599 tonnes de céréales et 2.618 tonnes de sucre. «L’objectif de ces ventes, hautement appréciées par les populations, est de rendre les céréales accessibles aux couches démunies à un prix abordable», a-t-il souligné, tout en précisant que compte tenu de la particularité de cette année les prévisions peuvent être revues en hausse.

Imprimer E-mail

Agriculture