Présentation des prix obtenus par notre pays au Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales (SARA 2019), à Abidjan (Côte d’Ivoire) : Le Niger a remporté trois prix, dont le premier prix de la meilleure race bovine Azawak de l’Afrique d

Présentation des prix obtenus par notre pays au Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales (SARA 2019), à Abidjan (Côte d’Ivoire) : Le Niger a remporté trois prix, dont le premier prix de la meilleure race bovine Azawak de l’Afrique dLe ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Albadé Abouba, a conduit, du 22 novembre au 3 décembre 2019, une importante délégation nigérienne à la 5eme édition du Salon international de l’Agriculture et des Ressources Animales (SARA), a reçu plusieurs prix, à savoir le Premier prix de la meilleure race bovine Azawak de l’Afrique de l’Ouest, Troisième prix de la meilleure innovation numérique dans le secteur agricole par le CTA (Centre Technique Agricole) d’une valeur de 3.000 euros, et un prix d’accompagnement d’une valeur de 1.000 euros par le fonds de donation Pierre Castel.

Ce sont ces prix obtenus par la délégation nigérienne qui ont été présentés, hier après-midi, au ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Albadé Abouba, en présence des acteurs des organisations professionnelles agricoles, des directeurs généraux et centraux du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, et des coordinateurs de projets.

Le Secrétaire exécutif du Réseau National des Chambres d’Agriculteurs du Niger (RECA), M. Elmoctar Youssouf, s’est dit satisfait de ce résultat obtenu. En effet, a-t-il expliqué, à part ces deux prix, l’application a également reçu la possibilité de s’inscrire et participer au challenge de 1.000 entrepreneures qui va se dérouler au sommet de Bordeaux 2020. Il y’a eu également un intérêt manifeste de l’application. C’est une application numérique qui est au service des nigériens d’abord et qui peut être mise à l’échelle au niveau sous régional pour rapprocher les services de vulgarisation aux producteurs mais également pour leur permettre d’améliorer leurs productions.

En réponse, le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage M. Albadé Abouba s’est réjoui des distinctions et a tenu à féliciter les lauréats. Pour le ministre d’Etat, ces prix obtenus traduisent les efforts que consacrent les spécialistes du secteur pour améliorer les conditions de travail et de visibilité du développement rural au Niger. « Au-delà de la satisfaction que nous devons tirer légitiment de ces prix, cela nous incite à encore mieux nous organiser, faire découvrir nos produits, les valoriser et les proposer au marché international », a affirmé le Ministre d’Etat. Parlant de l’application RECA, Le Ministre d’Etat demande aux concepteurs de mieux le présenter à l’opinion nationale, et surtout aux producteurs de façon à ce que son usage soit à la portée de nos concitoyens. « Je les félicite et les encourage à plus d’innovation ».

Concernant le prix de la meilleure race bovine Azawak de l’Afrique de l’Ouest, le ministre d’Etat soutient qu’il est temps de tout mettre en œuvre pour que cette espèce soit préservée compte tenu de l’intérêt que celle-ci suscite dans différents pays. « Nous allons tous nous atteler pour préserver l’identité de cette espèce qui n’est autre que nigérienne », a-t-il lancé.

Le ministre d’Etat Albadé Abouba a par ailleurs invité les acteurs du secteur agricole une fois de plus à s’engager plus dans la production, la transformation et aussi dans la qualité de la production et de la transformation de façon à satisfaire nos besoins de consommation d’une part et également de conquérir le marché international.

Issoufou A. Oumar
27 décembre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Agriculture