1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL) : Zoom sur le mil, indispensable céréale

Festimil-2019 Comme pour talonner l’évènement annuel du monde rural nigérien qu’est le Salon de l’Agriculture, de l’Hydraulique, de l’Environnement et de l’Elevage (SAHEL- Niger), un autre événement s’ouvre ce matin 21 février toujours à Niamey. Il s’agit de la 1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL). Organisé conjointement par le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage et la Fondation Tattali Iyali de la Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou, le FESTIMIL se veut un cadre d’échanges entre les différents acteurs pour la promotion et le développement de la production et de la valorisation de cette céréale – le mil.

Le FESTIMIL se veut un cadre d’échanges entres les pouvoirs publics, les institutions de recherches, les experts, les producteurs, les transformateurs et le secteur privé. Le mil occupe une place de choix dans les communautés nigériennes tant dans la perspective de la production agricole que dans celle de leur alimentation. Cet attachement des populations nigériennes est a attiré la curiosité des scientifiques. En effet, souligne un document du ministère de l’Agriculture (le TDR du FESTIMIL), Le mil est largement utilisé en Afrique au sud du Sahara. « En tant que ‘’Smart Food’’ (aliment intelligent), il est bon pour l’environnement, les consommateurs (plus de 80% de la population en consomme matin, midi et soir durant toute leur vie), et l’agriculteur. Sa tolérance aux fortes températures, à la sécheresse et ses faibles besoins en eau font de lui une culture idéale, climato-intelligible et adaptée aux zones arides. Le mil constitue la principale source d’énergie alimentaire dans le Sahel, c’est aussi la source la moins chère pour apporter du fer et du zinc dans les régimes alimentaires des populations de la région» explique la même source.

Cependant, la production, la consommation et la valorisation du mil fait actuellement face à de nombreux défis : changement climatiques ; peu de consommation du mil en milieu urbain ; introduction de nouveaux aliments dans la consommation même en milieu rural, etc. C’est pourquoi, étant la principale céréale et la première source alimentaire du Nigérien, le mérite une attention particulière pour atteindre ces cibles. Et c’est dans ce sens que le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage sous le haut patronage de la Premier Dame Dr Malika Lalla Issoufou, Présidente de la Fondation Tattali Iyali, en collaboration avec le Ministère de la Renaissance Culturelle, le Ministère de la Santé Publique, l’Institut National de la Recherche Agronomique du Niger (INRAN) et l’Institut International de Recherche sur les Cultures des Zones Tropicales Semi-arides (ICRISAT) organise la première édition du Festival International du Mil dénommé FESTIMIL.

Diverses activités sont au programme de cette manifestation. Il s’agit entre autres des expositions sur la recherche, mais aussi la transformation et la valorisation du mil, des conférences débats, des séances de dégustation de produits à base de mil, des ateliers et concours culinaires, etc. Il s’agit à travers ses multiples activités de faire ressortir et connaître du grand public, les avantages du mil du point de vue économique, alimentaire et nutritionnel, mais aussi sa valeur culturelle qu’il faut protéger et promouvoir. Des prix seront attribués à l’issue des concours culinaires qui seront organisés à cette occasion.

Siradji Sanda(onep)

21 février 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer