Orange Money 300%

Campagne agricole 2018 à Dosso : les prouesses des grands producteurs du département

 Campagne agricole 2018 DossoAvec un bon démarrage, la campagne agricole2018 au niveau du département de Dosso, s’achève de façon plus ou moins satisfaisante en dépit d’éventuels déficits qui pourraient être enregistrés dans certaines zones ayant connu un retard dans les semis. En attendant les résultats officiels, il est à retenir que le mil qui constitue la principale culture agricole du département a été récolté en grande partie. C’est le lieu aussi de rappeler que ce département de Dosso, zone agricole par excellence, dispose d’importants producteurs qui exploitent chaque année, de grandes étendues de terrains cultivables. Ces citoyens modèles que nous qualifions de géants de la production, contribuent à l’aune de leur possibilité, à l’amélioration de la production en s’appropriant ainsi le combat pour l’autosuffisance alimentaire engagé par les autorités de la 7e République, à travers l’initiative 3N c'est-à-dire les nigériens nourrissent les nigériens du président de la République, son excellence Elhadj Issoufou Mahamadou.

Comme en 2017, nous nous sommes aussi intéressés cette année, à certaines prouesses agricoles réalisées par ces producteurs du département de Dosso ayant déployé de gros efforts dans ce domaine et dont les résultats méritent d’être portés à la connaissance de l’opinion. C’est ainsi que le PDG du groupe Capital, Elhadj Boureima Bana, qui venait de faire son entrée dans le domaine en 2017, a récolté près de 6400 bottes de mil et une importante quantité de niébé sur une étendue de près de 200 ha. Le général de division Mounkaila Issa qui a occupé la seconde place en 2017, réédite un autre exploit de plus de 4500 bottes de mil devant le député national Kadri Dodo dont la diversité de la production s’étend à plusieurs chaines de valeur agricole notamment le mil, le niébé, en passant par le manioc cultivé sur 7 ha, la patate douce et pour la première fois dans la région, une grande étendue de cacahuète qui sera récoltée en début novembre. Il faut aussi compter avec Elhadj Oumarou Boureima dit Turbo, actuel maire de Fakara,qui fait partie des géants de ce domaine et dont la récolte environne les 2000 bottes de mil.

Comme l’on peut le constater, ces personnages qui font la fierté de notre production agricole, ont accompli un travail remarquable qui impactera positivement toute la chaine de production au niveau départemental, régional et même national. En guise d’encouragement à l’endroit de ces derniers à poursuivre ce noble combat, l’Etat du Niger a le devoir de les appuyer conséquemment en vued’un meilleur épanouissement du secteur agricole, gage de tout développement.

Zada H Badjé 

28 octobre 2018
Source : Toubal Info

Imprimer E-mail

Agriculture