Une ferme école et des banques céréalières en projet au Niger

AgroImage d'illustration Parmi les 8 projets agricoles africains (€ 1,6 million) retenus en mai dernier par les ministères français de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et de l’Agriculture et de l’alimentation (MAA), dans le cadre de la coopération décentralisée, deux se trouvent au Niger, souligne aujourd'hui l'ambassade de France à Niamey.

Il s'agit du projet Alamad de ferme école porté par le Conseil départemental des Côtes d’Armor (région Bretagne) en partenariat avec six communes nigériennes de la région d’Agadez : les communes urbaines d’Agadez et de Tchirozerine, ainsi que les communes rurales de Tabelot, d’Aderbissinat, d’Ingall et de Dabaga. Une ferme modèle sur laquelle seront développées des innovations et des techniques de production agricole adaptées au contexte climatique. Le montant total du projet s’élève à FCFA 117,3 millions (€ 178 820).

Le deuxième projet concerne le développement du réseau des banques alimentaires de l’agglomération de Tessaoua, porté par la commune de Conflans-Sainte-Honorine, en partenariat avec la communauté urbaine de Tessaoua. Ce projet vise à assurer aux populations une disponibilité en vivres pendant la période de soudure par la création et l’approvisionnement de sept banques céréalières. Les comités de gestion de ces banques céréalières seront mis en place et formés dans le cadre du projet. Le montant total de ce projet s’élève à FCFA 12,3 millions (€ 18 772).

26 juillet 2018

Source : http://www.commodafrica.com/

 

Imprimer E-mail

Agriculture