samedi, 26 novembre 2016 00:19

Notre compatriote SEM Abdou Abarry nommé Ambassadeur de l’Union Africaine en République Démocratique du Congo

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Abdou Abarry Desire Kabila Lettres CreanceNotre compatriote SEM Abdou Abarry, a été nommé, en avril 2016, Ambassadeur de l’Union Africaine en République Démocratique du Congo. Il a présenté ses lettres de créance au Président de la République, S.E.M. Joseph Kabila Kabange, le 12 octobre 2016.

Notre pays vient d’enregistrer encore un important succès diplomatique, à travers la décision de la Présidente de la Commission de l’Union Africaine, Madame Nkosazana Dlamini Zuma, de confier à notre compatriote S.E.M. Abdou Abarry, l’importante fonction de Représentant Spécial de la Présidente de la Commission de l’Union Africaine en RDC.

Doctorant en droit de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et diplômé de l’Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC), S.E.M. Abdou Abarry a occupé d’importantes fonctions au Niger, notamment :

 

Directeur Général chargé des relations bilatérales au ministère des Affaires étrangères,

Directeur général chargé de l’intégration Africaine au ministère de l’Enseignement supérieur, Conseiller à la présidence de la République, chef du protocole d’Etat.

Diplomate de carrière et jouissant d’expériences avérées, SEM Abdou Abarry fut tour à tour :

Conseiller du Niger auprès des Nations-Unis à New York de 1992 à 1997,

Ambassadeur du Niger auprès de la Belgique, des Pays-Bas, du Luxembourg, de la Grèce et de l’Islande.

Représentant permanent du Niger auprès de l’Union Européenne des CIJ, CPJ, de l’OIAC et de l’OMD.

Chef du Bureau de Liaison de l'UA auprès de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à Abuja.

Cette nouvelle nomination est un témoignage et la reconnaissance des talents de nos diplomates tant au plan régional qu’international.

Boubacar Guédé

L’Ong Tchémaya s’active pour mobiliser et fidéliser les donneurs

Tchémaya qui signifie en haoussa, tchéton rey na mataa daa yara autrement dit sauver la vie des femmes et des enfants est une Ong qui a fait beaucoup parler d’elle dans le domaine du don de sang au Niger. Don de sang, sensibilisation des populations pour faire le même geste, sont entre autres, les actions que mène Tchémaya depuis une vingtaine d’années dans notre pays. L’ong est, il faut le dire bien connu dans ce domaine. Sa présidente, Mme Fatoumata Tilly Gaoh, clame haut et fort que c’est une amertume qui l’a poussée à intervenir dans le domaine du don du sang au Niger. En 1979, rappelle t-elle, j’ai assisté impuissante à la mort d’une femme d’Agadez par manque de sang. La femme avait aussi un problème cardiaque. « C’est depuis cette année là que j’ai commencé les sensibilisations sur les dons de sang», affirme Fatoumata qui, des le départ n’a pas voulu faire cavalier seul. « Je partageais mes idées avec certaines personnalités comme le chef de cabinet de feu Ali Chaibou, et feu Idé Oumarou qui m’ont beaucoup encouragé. En ce temps là, l’association n’a pas été créée, je faisais les choses individuellement ». Néanmoins, reconnait elle, « je recevais le soutien et l’appui de certains députés et préfets, ce qui m’a permis de sillonner le Niger et d’élargir mes activités jusqu’à la création de l’Ong Tchémaya en 1996. J’ai eu le récépissé provisoire 3444 et le 2 mars 1998, j’ai obtenu le récépissé définitif avec l’arêté n° 085 du ministère de l’intérieur».

Fatoumata Tilly Gaoh se dit fière d’être aujourd’hui présidente de l’Ong Tchémaya qui a mené plusieurs actions de don de sang dans plusieurs régions du Niger. Pour elle, « le don de sang est une œuvre sociale très importante, une seule goutte de sang peut sauver une vie. Il faut donc que les gens s’y adonnent ». En effet affirme t-elle, le don de sang n’est pas seulement le travail d’un service, d’une ong ou d’une association. C’est un travail dans lequel chacun doit s’impliquer et collaborer. « Nous en tout cas, nous allons continuer à le faire » dit elle déterminée.

Avec l’appui de certains bailleurs de fonds, Tchémaya intervient aujourd’hui dans plusieurs régions du Niger notamment à Maradi , Guidan Roumji, Tessaoua, Dakoro, Doutchi, Gaya, Matamèye et Gouré, etc. A Niamey, l’ong mène le même combat partout y compris dans les écoles professionnelles avec la conviction que le don de sang est un don de soi, une œuvre salutaire qui mérite d’être poursuivie.

Lire la suite

Centre Hospitalier Régional de Niamey : Des dispositions prises pour éviter toute fraude

Le Centre Hospitalier Régional de Niamey, communément appelé maternité Poudrière, dispose de plusieurs domaines et spécialités dont un pavillon d’hospitalisation, de pédiatrie et une maternité. Ce centre constitue aussi un pôle d’attraction pour les populations lors des accouchements normaux ou césariens. Or certaines interventions chirurgicales peuvent nécessiter une transfusion sanguine en cas de manque de globules rouges (anémie), de plaquettes, de facteurs de coagulation, de globules blancs, pour chacune de ces situations, il existe un produit spécifique à transfuser.

Lors d’un accouchement, une transfusion sanguine peut parfois s’avérer nécessaire. Une hémorragie maternelle au moment de l’accouchement constitue la principale cause à l’origine d’une transfusion maternelle. Cependant, même si ce traitement peut être indispensable à la survie maternelle, il faut savoir que la transfusion sanguine ne concerne pas beaucoup de femmes qui accouchent, plus souvent en cas d’accouchement par césarienne qu’en cas d’accouchement par voie basse.

Lire la suite

Problématique de la disponibilité et de la gestion du sang au niveau des centres de soins de Niamey : Entre insuffisance et sous-information

La quantité de sang reçue par le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) est actuellement insuffisante pour répondre aux besoins exprimés par l’Hôpital National, le Centre Hospitalier Universitaire (CHU), les maternités ou encore les cliniques de la capitale. Il y a aussi le paradoxe pour les patients qui mobilisent plusieurs membres de leur famille en perspective d’une opération, sans pour autant trouver de donneur compatible. D’une part, des cadres de la santé confirment que certains patients dans la détresse sont prêts à payer pour obtenir le précieux liquide; d’autre part, certains patients dénoncent dans les coulisses la pratique malsaine de commercialisation du sang. Rumeurs ou triste réalité, l’approvisionnement, la disponibilité et la gestion du sang suscitent aujourd’hui beaucoup d’interrogations. Dossier.

Au Niger, seuls le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) et ses cinq (5) Centres Régionaux ont le mandat de fabriquer du sang au Niger. A cet effet, tout médecin qui fait face à un besoin soumet un bon de commande de sang en fonction du poids de son patient. Il y joint un bulletin qui définit entre autres, le taux d’hémoglobine et le pourcentage d’hématocrite dans le sang. Il ajoutera à ces formalités les tests de groupage. Les trois (3) éléments précités sont ensuite transmis au CNTS par l’intermédiaire d’un infirmier ou de l’ambulancier.

Lire la suite

Message de Baba Alpha à l’opinion publique nationale et internationale après sa condamnation du 18 juillet 2017

Message de Baba Alpha à l’opinion publique nationale et internationale après sa condamnation du 18 juillet 2017Par la grâce d’Allah (Swt), le couperet est tombé : je suis condamné à deux (2) ans d’emprisonnement ferme. Pire, je me vois dépouillé de tous mes droits de « vie » sans ménagement. En démocrate sincère, je ne saurais porté un jugement particulier sur cette décision du Tribunal de grande instance hors classe de Niamey qui résulte , je veux bien le croire, de l’intime conviction de la juge qui a présidé mon proces. Cependant, je me réserve le droit de faire appel de ce verdict afin de refuser la destruction de ma vie et de ma famille. Avant de poursuivre mon propos, je tiens à exprimer ma gratitude à l’ensemble des Nigériens de bonne foi, mes parents, ma famille, mes confrères du Niger et de l’extérieur, mes amis et mes avocats, qui n’ont jamais cessé, depuis mon arrestation, le 30 mars 2017, de me témoigner leur solidarité, leur prière et leur compassion. Soyez-en remerciés et qu’Allah vous le rende au centuple. Vous avez également la reconnaissance de mon père avec qui je reste aussi deux ans, loin de ma mère, son épouse, mes frères, ses frères et mes filles, ses petites filles.

À cet instant précis ou j’écris ces lignes, mes pensées se dirigent particulièrement vers quatre personnes : d’abord ma mère dont je ne saurais imaginer le choc ; ensuite ma femme Rachida dont l’émotion et la peine seront sans nul doute intenables et enfin mes deux filles, Fatouma et Azahara qui vont devoir vivre deux années sans bénéficier de l’affection paternelle . Malgré tout, je reste fort et je garde ma foi en dieu, car Lui est juste et c’est Lui qui veillera sur elles .

Lire la suite

Niger : Fermeture de sites aurifères dans l'ouest

Niger: fermeture de sites aurifères dans l'ouest Le gouvernement du Niger a ordonné la fermeture définitive de plusieurs sites aurifères artisanaux disséminés dans les zones du sud-ouest du pays où travaillent des milliers d'orpailleurs Nigériens et Ouest-Africains, a appris l'AFP mardi.

"Les sites d'orpaillage du Liptako (une zone du sud-ouest) sont fermés à partir du 15 juillet 2017, par conséquent les orpailleurs sont tenus de cesser toute activité d'exploitation et d'évacuer les sites d'extraction", indique un communiqué du ministère des Mines lu à la radio d'Etat.

Au moins 20.000 personnes -Nigériens mais aussi Burkinabé, Maliens et Sénégalais- travaillent sur ces sites, dont certains sont exploitées depuis une trentaine d'années, selon une source locale.

Le communiqué ne précise pas les raisons de ces fermetures, mais un fonctionnaire du ministère des Mines a expliqué à l'AFP que "le but (était) de mettre un terme à l'anarchie sur ces sites, donc, de réorganiser le secteur en vue d'une exploitation plus moderne et rentable pour l'Etat".

Lire la suite



23 novembre 2016
Source : http://Nigerdiaspora.Net/

Dernière modification le dimanche, 27 novembre 2016 22:07

Actu africaine