Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Les nouvelles du Pays


  • Mois béni du Ramadan : Ramadan, l'occasion d'or

    Mois béni du Ramadan : Ramadan, l'occasion d'or

Albade Abouba Visite AgroLe Ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage M. Albadé Abouba, a effectué samedi dernier, une série de visites qui l’a conduit d’abord à l’exposition vente de la pomme de terre de Bonkoukou en face du marché des céréales, non loin du Centre Culturel Oumarou Ganda de Niamey, puis au niveau du site de la ferme intégrée de Koné Beri sur la route de Ouallam. Il s’est agi pour le ministre d’Etat d’aller féliciter, encourager et soutenir ces producteurs pour les efforts déployés pour l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire dans notre pays. Le ministre d’Etat Albadé Abouba était accompagné dans ces visites par le ministre délégué à l’Elevage M. Mohamed Boucha ; les gouverneurs des Régions de Tillabéry et de Niamey ; le Haut-commissaire à l’Initiative 3N et les cadres centraux du Ministère de l’Agriculture et de l’Élevage.

L’exposition vente de la pomme de terre de Bonkoukou a débuté depuis le 12 mars 2017 en face du marché des céréales à côté du Centre Culturel Oumarou Ganda (CCOG) de Niamey. Elle va se poursuivre jusqu’au 11 avril 2017. Répartis dans 40 stands, les exposants sont au nombre de 80 délégués issus de cinq zones de production de la commune rurale d’Imanan (Bonkoukou). En visitant les stands d’exposition vente de la pomme de terre des vaillants producteurs de Bonkoukou, le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, a apprécié l’importance de la production, avant d’écouter attentivement les producteurs par rapport aux problèmes auxquels ils sont confrontés. Ces difficultés sont entre autres : le retard de commande et de livraison des semences ; le problème d’écoulement des produits ; le manque des moyens de conservation et de transformation de la pomme de terre etc.

Par rapport au problème lié l’écoulement des produits, le ministre Albadé Abouba a fait remarquer aux producteurs, que tant que tout le monde produit le même produit au même moment, il va de soi qu’il ait mévente. Il suffit de diversifier la production pour bien tirer son épingle du jeu, a expliqué le ministre d’Etat ministre de l’Agriculture et de l’Elevage. ‘’ Vous devrez aussi multiplier les points de vente à Niamey et pourquoi pas dans certains marchés à l’intérieur du pays afin de faciliter l’écoulement de vos produits’’, a-t-il suggéré aux producteurs.

Par ailleurs, la délégation ministérielle s’est rendue à la ferme intégrée de Koné Béri située à 40 km sur la route de Ouallam. D’une superficie de 150 ha dont 136 titrés et 14 ha non titrés, cette ferme appartient à M. Karidjo Zakara. Sur ce site, les activités pratiquées sont : l’arboriculture et l’horticulture. C’est à titre illustratif qu’un échantillon des produits cultivés a été présenté à la délégation ministérielle. Cet échantillon est composé de la tomate ; de la pomme de terre ; du poivron ; du moringa etc. Toutefois, cette ferme se trouve confrontée à des défis majeurs à savoir le problème d’eau et d’encadrement.

Pour le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage M. Albadé Abouba, il est inconcevable qu’une trentaine de projets interviennent dans une zone et que les promoteurs agricoles soient confrontés à des

problèmes basiques. Après le site de la ferme intégrée, la délégation a visité successivement un site d’hecaliptus situé à quelques encablures de la ferme intégrée pour voir le degré d’assèchement de la nappe phréatique et le site maraîcher du groupement féminin de Koné Beri.

« Nous constatons que les Nigériens font beaucoup d’efforts en s’adonnant à l’agriculture. Les produits que nous avons vu sur le terrain sont de qualité. Malheureusement, les producteurs font face à des problèmes de conservation ; de transformation et d’écoulement. Nous allons étudier ces trois niveaux avec les services concernés afin d’atténuer les difficultés et faire en sorte que ce qui est produit au Niger soit d’abord consommé par les Nigériens dans les meilleures conditions possibles. En second lieu, il faut que le surplus soit mieux conservé et traité pour la commercialisation. Nous sommes dans un contexte mondial caractérisé par une forte compétition et de concurrence où les consommateurs sont devenus très exigeants. De ce fait, chaque producteur doit présenter des produits de qualité s’il veut la pérennisation de son activité’’, a souligné le ministre d’Etat Albadé Abouba

S’agissant des problèmes soulevés au niveau du site de la ferme intégrée de Koné Béri et du site maraîcher du groupement féminin du même village, le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage a précisé qu’il va regrouper l’ensemble des responsables de projets qui interviennent dans la

région de Tillabéry dans le secteur de l’Agriculture et de l’Elevage pour faire en sorte que les actions définies par le gouvernement soient non seulement exécutées par les agents techniques de l’Etat , mais également accompagnées par les financements acquis à travers les différents projets.

Hassane Daouda(onep)

20 mars 2017
Source : http://lesahel.org/

Revue de Presse Labari

Idées et opinions

Société

Interview

Culture

Musique - Retour sur scène de Safiath, la voix d’or de la chanson nigérienne

 Dix ans de carrière musicale dont huit passés au sein du groupe KAIDAN GASKIYA ; une nouvelle carrière solo ; plusieurs mois de travail en couli... ...

Niger: le grand griot zarma, Djilbo Badjé, s'est éteint à près de 80 ans

Djibo Badjé, dit Dialba, était le plus grand griot historien zarma encore vivant, il s'est éteint à près de 80 ans. © © Gustave DeghilageIl était la ... ...

Rahmatou Keïta Visiteur Illustre du « Centro de Saberes Africanos, Americanos Y Caribeños » Au Venezuela

Rahmatou Keïta - dont les festivals ne tarissent pas d’éloges sur son nouveau film Zin’naariyâ ! - est nommée « Visiteur Illustre » d... ...

Port du turban : Signe de matérialisation de la culture nomade

Image d'illustrationDans les sociétés africaines, particulièrement au Niger, l’identité culturelle est fondamentale. Les accoutrements, les parures so... ...

Niger : lancement de la 25ème édition de la fête nationale de l'artisanat à Niamey

Image d'illustration Les festivités de la 25ème édition de la fête nationale de l'artisanat ont été officiellement lancées dimanche au Village Artisan... ...

Au plus loin dans le noir : Quand un acteur porte un film par son talent

Une des dernières réalisations du désormais vétéran du cinéma nigérien, le film Au plus loin dans le noir constitue avec La quatrième nuit noir, les t... ...

Vient de paraître! Itinéraire d’un combat ! Décryptage des dossiers brûlants au Niger : par Moustapha KADI OUMANI

Préface d’Albert Michel WRIGHT Dans cet ouvrage, l’auteur met en évidence des questions d’actualité sur le Niger. Il nous invite à lire les événements... ...

Vient de paraître! Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger - Par Abdourahamane Oumarou LY

Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger C’est une évidence de dire que la démocratie en Afrique est en panne. D... ...

Palmarès de la 2ème édition Toukountchi Festival de Cinéma du Niger ( TFCN) 2017

Catégorie fiction et Série télévisuelle : ( Jury: Président Harouna Niandou, Président de l'association des Cinéastes du Niger , ancien ministre, et p... ...

Politique

Actu africaine

Des migrants africains secourus au large des côtes du Brésil

Vingt-cinq migrants africains ont été secourus, le week-end dernier, par des pêcheurs au large des côtes du Brésil. Ces Sénégalais, Guinéens, Nigérian... ...

L’Afrique par l’éducation : Par Dr Farmo Moumouni

Pendant plusieurs siècles, l’Africain été soumis à l’action de forces étrangères. Il n’est pas sorti indemne de ces rencontres. Cela est hors de toute... ...

L’Asie, nouvelle terre de financement des entreprises en Afrique

Citée par « Jeune Afrique », l’économiste zambienne et auteure du livre Dead Aid, Dambisa Moyo déclare : « Les pays africains ont besoi... ...

L’Afrique de l’Ouest détient le tiers des réserves de pétrole et de gaz du continent

L'Afrique de l'Ouest détient le tiers des réserves de pétrole et de gaz naturel du continent, a annoncé lundi 7 mai à Abidjan le commissaire Énergies ... ...

«L’Afrique subit une pollution pétrolière provoquée et entretenue par les multinationales»

M. Mahaman Louan Gaya, secrétaire général de l'Organisation des Producteurs de Pétrole AfricainsLa pollution aux hydrocarbures est endémique sur le Co... ...

Les 30 Jeunes Entrepreneurs Africains les plus prometteurs en 2018

Les jeunes entrepreneurs africains ne cessent de faire bouger les choses. Ils prennent plus de risques que jamais et montent des entreprises phénoména... ...

Fin du forum Mo Ibrahim pour une meilleure gouvernance en Afrique

Ce forum, qui a pris fin à Kigali dimanche, veut encourager les bonnes pratiques en politique. Vendredi soir Ellen Johnson Sirleaf a reçu le prix de l... ...

Au Sénégal, quand la diaspora revient

L'Afrique n'est pas qu'un continent que l'on veut quitter à tout prix à bord d'une embarcation de fortune. C'est aussi une terre où l'on revient s'ins... ...

Industrie textile : l’Afrique s’organise pour barrer la route aux friperies

Les vêtements de seconde main occupent une place importante sur le marché du continent. Pour nombre d’analystes, ce phénomène serait la com... ...