Les nouvelles du Pays


  • Conférence de presse sur le nouveau Plan de Développement Economique et Social (2017­- 2021) en prélude à la Table ronde de Paris

    Conférence de presse sur le nouveau Plan de Développement Economique et Social (2017­- 2021) en prélude à la Table ronde de Paris

Nigerdiaspora Boubacar GuedeDepuis une dizaine d’années, une brillante étoile illumine le firmament de la toile. Nigerdiaspora qui reste ainsi un grand pionnier dans la présence de l’information nigérienne sur la toile. Nigerdiaspora, faut-il le rappeler est une initiative citoyenne dont la mission principale est de mettre à la disposition des nationaux et de tous ceux qui s’intéresse à la vie de notre pays, une information fiable et de servir de tribune d’échanges en vue de renforcer la fraternité et l’union entre toutes les composantes de la diaspora et celles nationales.

Force est de constater que dix ans d’activités pour un media comme le vôtre reste la plus belle illustration de sa pertinence. En effet, depuis sa première mise en ligne, le site a connu un accueil et un développement remarquables. Le contenu et le graphisme n’ont cessé d’évoluer afin de faire face aux besoins et exigences des internautes. Le dialogue ainsi créé s’adosse sur de nombreuses marques de sympathie et d’encouragement formulées quotidiennement.

Comme vous l’aurez certainement constaté, les plus grands moteurs de recherche sur notre pays, placent votre site dans le top 5. Aujourd’hui, nous avons une moyenne  régulière de 4000 visites par jours. Que de motifs de satisfaction enregistrés, que de sympathies exprimées. Les messages divers et les témoignages multiples et variés se succèdent et  ne tarissent pas d’éloges pour le chemin parcouru et les belles réalisations qui jalonnent le parcours de votre site.
Chers internautes, c’est donc vous qui avez marqué d’une pierre blanche, cette présence de notre pays, à un moment où rares étaient les sites traitant de l’information spécifiquement nigérienne. Une analyse rapide des statistiques de consultation du site nous montre clairement que les internautes nigériens sont passés depuis les cinq dernières années de la quatrième place à la première avec environ 60 % des visiteurs soit plus de 2000 visites journalières. Quelle belle illustration que de consulter une telle évolution et une si belle mutation.
Votre site a beaucoup muri. Les dix premières années ont consacré sa présence et dans certains cas son rôle de leader. Cette position nous donne tous de nouvelles responsabilités en vue de faire face aux nouveaux défis qui vont se présenter à nous, dans un monde où tout évolue rapidement. Il nous reviendra tous de réfléchir ensemble afin de redéfinir le nouveau visage de votre site pour les dix prochaines années.
A cet effet, les six prochains mois seront notamment consacrés à une grande campagne d’échanges et de dialogue en vue de revoir et améliorer le design et le contenu du site. Ces échanges nous permettront également de cerner les différentes demandes et suggestions en vue de revoir le site et mieux le préparer pour répondre aux défis notamment au niveau de la liberté d’information, la gestion des connaissances, le développement des réseaux sociaux, l’évolution des nouvelles technologies de l’information et de la communication, la construction politique et sociale en général.
Nous ne cesserons jamais d’exprimer notre profonde et sincère gratitude à vous tous pour cette confiance permanente. Nous nous engageons fermement à rester à votre écoute en vue de maintenir Nigerdiaspora comme un modèle et un leader.
Comme vous le savez également, Nigerdiaspora, dès le départ, s’est fixé comme ambition de pouvoir tisser « des liens entre les différentes communautés nigériennes et amis du Niger présents à travers le monde ». De nombreux résultats ont été obtenus pour la mobilisation des énergies au service du Niger et de la solidarité entre les Nigériens et leurs amis et partenaires de par  le monde.
Chers internautes, vous avez certainement constaté  que nous avons choisi l’option de bannir tout message à caractère injurieux, racial, ethnique ou régionaliste dans le seul but de renforcer la cohésion entre tous. Nous espérons ainsi rencontrer toute la compréhension de nos lecteurs. Nous voulons être le creuset de l’unité nationale.
Nous réaffirmons notre attachement et notre engagement de servir sans faille  un Niger libre, démocratique et prospère. Ce Niger nous pouvons et nous devons le bâtir dans le respect des différences, dans les débats contradictoires et constructifs. Avec la neutralité que nous nous efforçons de maintenir, nous pensons que tous les courants de pensée peuvent trouver leur place sur Nigerdiaspora, et doivent s’exprimer en toute liberté et indépendance, dans le strict respect de la déontologie et des lois en vigueur.
Hommage et remerciements pour nos honorables pionniers
 
 Vous avez suivi la naissance, le développement de Nigerdiaspora. Le résultat actuel est totalement le fruit de votre confiance, de votre contribution et de vos encouragements respectifs. Une fois de plus encore  nous vous  remercions sincèrement pour les efforts multiformes déployés. Visiteurs du monde entier, internautes et interlocuteurs de Niamey, de New York, Dakar, de Libreville, de Cotonou, d’Alger, de Montréal, de Paris, d’Abidjan…, dans l’impossibilité de vous citer tous, recevez notre profonde gratitude.
Pour mieux vous servir et vous satisfaire, nous sommes à l’œuvre pour améliorer notre site. Et nous ne ménagerons aucun effort pour cela. Vos suggestions et remarques sont les bienvenues.
Avec la célébration de notre 10ème anniversaire, nous renouons avec certaines rubriques dont celle du ‘’  Nigérien de la semaine’’. Dans la mesure du possible, nous ferons le tour du monde pour rencontrer et vous présenter  nos compatriotes repartis aux quatre coins du monde.  
 
Pour revenir à notre 10ème anniversaire, nous vous disons merci. Quoique difficile d’établir une liste exhaustive, nous nous permettront de citer plus particulièrement les catégories socio professionnelles suivantes :
    •    Les internautes du monde entier qui sont plus d’un million à nous accorder chaque année leur confiance et leur encouragement
    •    La collaboration avec la presse nigérienne et particulièrement celle avec l’ONEP, qui nous a permis de disposer de fichiers PDF de nombreux journaux dont le Sahel et Sahel Dimanche. Il faille mentionner les efforts déployés par : MM Mahamadou Adamou, Saidou Daoura, Assane Soumana,  Mahamane Hadi Mahamane, Oumarou Kané Abou, Moctar Abandé, Oumarou Moussa ,Zabeirou Moussa et tout leur personnel
    •    La presse publique et privée nationale pour sa compréhension, ses encouragements et soutiens et aussi pour la pertinence et la qualité  de leurs écrits, il s’agit notamment  et MM. Ibbo Daddy Abdoulaye, Boubacar Diallo (Maison de la Presse), Illa Kané ( La Griffe), Aguellase Allassane ( la Hache), Amani Mounkaila (la Source), et tant d’autres
    •    Les autorités nationales, ainsi que les différents responsables actuels et anciens de la représentation diplomatique nationale à Bruxelles : LE. Ousseini Abdou Saleye, Abdou Abary, le regretté Issaka Djibo et M. Hamma Hamadou, ancien Conseiller
    •    Les conseillers techniques et administratifs,  M.Monsieur Ibrahim Tiemogo, Mme Rachidatou Illa Mekassoua, Mahamane Hadi Mahamane, M. Boubacar Diallo, M. Ali Idrissa  et le regretté Salac Moumouni, dont l’appui a fort contribué au developpement de Nigerdiaspora.
 
Boubacar GUEDE


Pour marquer cet évènement, Nigerdiaspora invite ses plus fervents supporters à apporter leurs témoignages. En effet, sans votre soutien, vos conseils et votre disponibilité, Nigerdiapora n’aurait pu mener à bien ses activités. Aussi, nous serions honoré de publier vos appréciations, observations, conseils, attentes et suggestions.
Avec tous nos remerciements,

L’équipe de Nigerdiaspora Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Notre page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Nigerdiaspora/139363696162040?ref=hl
 

 Quelques témoignages 

Pour Nigerdiaspora : le témoignage d’un internaute
En 2003, nous naviguions sur la Toile, mais il a fallu attendre que Nigerdiaspora naisse pour que nous ayons un port d’attache. S’il est né par la volonté et les efforts conjugués de Nigériens résidant en Europe, sa vocation première était sans doute de se constituer en un lieu vers lequel pouvaient converger les Nigériens situés aux des quatre coins du monde. Ce faisant, il se mit au service du pays dont il porte le nom, aussitôt qu’il vit le jour.

Dix années se sont déjà écoulées, arrive à présent le temps du regard rétrospectif que je pose volontiers sur ce site que j’ai fréquenté sans discontinuer de sa naissance à nos jours. La bienséance recommande donc que je lui rende hommage, à l’occasion de son dixième anniversaire.

Un des mérites de Nigerdiaspora – et pas le moindre – a été, je crois, d’atténuer la fracture numérique entre le Niger et le reste du monde, et d’assurer  aux Nigériens de l’intérieur aussi bien qu’à ceux de l’extérieur une présence continue sur Internet et un « être-là» permanent sur le World Wide Web. Sans doute, leur a-t-il aussi permis d’être acteurs plutôt que spectateurs de la révolution de l’information et de la communication.

Or donc, en s’arrimant à la toile mondiale, Nigerdiaspora devenait une vitrine pour le Niger, un outil de développement, un espace de rencontres et d’échanges, un lieu où la Nigérienneté, dans tous ses aspects (économique, culturel, religieux et politique) pouvait s’exprimer librement.

Très tôt, certains internautes nigériens – dont je faisais partie – ont fait usage du privilège que ce site leur offrait. Par les articles qu’ils publiaient, par les débats parfois houleux, mais mesurés qu’ils avaient, ils voulaient, par de-là l’exil, et en dépit de l’éloignement qui n’avait en rien entamé leur patriotisme, participer à la marche du pays. C’est Nigerdiaspora qui a permis à nombre d’entre nous de lutter contre le sentiment d’exclusion dont nous croyions êtres victimes, et celui d’être apatrides qui nous assaillait. C’est par le truchement de Nigerdiaspora que nous nous sommes mêlés de nos affaires, celles du Niger, quand d’aucuns prétendaient qu’elles ne nous regardaient pas. Et sur les questions d’intérêt général, nous avons dit ce que nous pensions, nous nous sommes élevés contre certaines opinions en exposant les nôtres à la critique. Et, nous avons eu le sentiment du devoir accompli.

Je pense aux internautes connus ou anonymes qui par leurs engagements ont contribué à faire de Nigerdiaspora un forum au sens antique du terme (lieu où l’on discutait les affaires publiques). Je me souviens de ceux qui déclinaient leurs identités comme le Dr. Chékaraou, actuel chef du Département d’Anglais de l’École Normale Supérieure de l’Université Abdou Moumouni de Niamey, ou encore du Dr. Hangadoumbo qui œuvre dans le système onusien, à l’OMS. Je me souviens aussi de ceux qui utilisaient des pseudonymes tels Alistoh ou Alistosh. Au demeurant, tous, sous de vrais ou de faux noms, à travers un débat contradictoire, avaient en vue le progrès de la mère patrie.

Sur la toile où les fils se tissent, s’entremêlent, se brisent à grande vitesse, où les sites se créent, s’étouffent et meurent à chaque instant, exister et accomplir sa mission est un exploit pour lequel Nigerdiaspora doit être salué. Mais, cette prouesse n’aurait pas été possible sans le travail inlassable et discret d’un homme : Boubacar Guede qui, dix années durant, a permis au Niger de rayonner et aux Nigériens d’accéder à un espace de liberté et d’égalité.

Si les relations que les internautes nigériens ont entretenues avec Nigerdiaspora, depuis dix ans étaient assimilables à ceux du mariage, on fêterait aujourd’hui leur anniversaire d’étain, en souhaitant  que soient célébrés dans les décennies à venir, ceux de porcelaine, de perle, d’émeraude, d’or, de diamant et de platine.
Dr. Farmo Moumouni


 Ah! félicitations et bon courage et davantage de détermination à vous et à toute votre équipe. Vous avez été un grand ambassadeur de notre pays à l’extérieur et que Nigerdiaspora continue à être le porte flambeau du Niger comme media du 21ème siècle. Votre fil a permis de découvrir le Niger et de connaitre les médias nigériens ainsi les animateurs de ces médias. Longue vie à vous et continuer à œuvrer pour l'ancrage démocratique et pour le raffermissement du pluralisme de la presse au Niger, dans le respect de l'éthique et de la déontologie de la profession.

Saidou Daoura


Lorsque feu Moumouni Salac de la NIN m'avait approché pour solliciter  ma contribution à aider un site web dédié aux nouvelles du pays, alors qu'en ce temps notre pays était absent de la toile, j'ai  automatiquement accepté , puisque émerveillé et enchanté  par cette idée  qui visait au rayonnement de mon pays . Ainsi, chaque matin que Dieu fait, de mon poste de Directeur Technique de l'ONEP, je rassemblais tous les articles en version word et le journal en format pdf pour les envoyer à mon frère et ami Boubacar Guédé.
Avec Salac nous avions également pris attache avec les confrères de la presse privée pour avoir l'autorisation de poster leurs journaux  afin qu'ils soient publiés sur le site de nigerdiaspora.
Cette aventure continue en dépit des péripéties, car nous avions en face de nous un interlocuteur, M. Boubacar Guédé, qui aime profondément son pays et qui connait réellement la valeur des relations humaines.
Bon vent Nigerdiaspora
Mahamane Hadi Mahamane


 10 ans que NIGERDIASPORA existe, j'ai l'impression que ce site a plutôt le double de son âge tellement nous le visitons tous les jours depuis sa création. Ce qui particularise ce site, c'est qu'il à beaucoup d'égards pour les internautes et un profond respect pour les valeurs du Niger.  
Nous souhaitons qu'il garde cette ligne humanisée du Net
Boubacar DIALLO, PCA Maison de la presse du Niger


Joyeux anniversaire à toute l'équipe. 
Perso, je vous suis depuis 2004. Grâce à vous, durant mon séjour au Burkina pour études (2004 - 2007), j'étais régulièrement informé de ce qui se passait au pays. 
De retour au pays et me trouvant depuis en service à l'intérieur (Zinder, puis Tahoua) dans un pays où l'information circule peu, je me suis accroché à la "communauté virtuelle du Niger" pour élargir mes sources d'informations.
Jusque là j'ai une entière satisfaction d'être un visiteur régulier de la page web. Je nn'ai pas de suggestions à vous faire sachant que vous travaillez dans des conditions difficiles et que vous donnez le meilleur de vous même pour servir notre pays. C'est en sens que je parlerai plutôt de souhait : celui de voir des informations de nos régions et contrées lointaines régulièrement traitées avec un accent mis sur les problèmes de société
Merci à vous. Du courage, que dieu vous bénisse.
Mahamadoul-kafi Djibrilla


10ans ? Le temps a vite passé.
Je vous encourage beaucoup car vous faites parti des nigériens qui serve le pays  avec honneur, abnégation et simplicité.
Si Nigerdiaspora n’existe pas il fallait le créer
Un site résolument engagé pour le Niger et ses enfants.
Continuer votre œuvre sans parti pris (comme vous le faites maintenant) ; Vous êtes une fenêtre pour le Niger.
Bon Courage.

ASSILILA Alhassane W



L’équipe du Niger Diaspora, une équipe animée de bonne volonté et du courage.
Je souhaite à toute l’équipe, du courage, de persévérance et des succès continus. Vous faites du bon travail, je vous souhaite un heureux et joyeux anniversaire.
Que DIEU, le tout puissant vous assure sa grande protection et vous guide sur le bon chemin. Amen !

Issoufou Boubacar Kado


Merci pour l'enorme travail abbatu par votre equipe durant toutes ces années .je suis le site depuis 7 ans et je ne peux que vous feliciter et encourager à redoubler d'effort /
Ibrahim Kakatouda


 Chapeau à Nigerdiaspora ! J'en suis très fier ! En tant que nigérien de l'extérieur, j'ai l'impression de ne pas être déconnecté du pays!!

Adam Maïna


 Bonjour Monsieur GUEDE, je vous ai rencontré au forum de la diaspora à Niamey ou nous avions un peu parler de votre contenu, j'ai été convaincu par vos explications. Je vous en remercie et vous félicite car Niger diaspora fait du très bon travail pour le rayonnement de l'image du Niger. Ce n'est plus à démontrer car même les autres nationalités en parlent dans mon pays de résidence. Macha'allah

Boucar Moussa


 Bonne initiative.il faut aller dans le sens de l'innovation,voir comment organiser un forum au NIGER chaque année et explorer les posibilités d'affaires entre vs et ceux qui restent au pays,il est utile de partager vos expériences et idées surtout dans le cadre de l'entreprenariat privé,car malheureusement ici au pays la jeunesse repose presque tout son espoir sur l'ETAT,ce qui est trés mauvais.donc je vous demande de tout faire pour poser des actions sur le terrain pour un changement positif.

Abdourahamane Yacouba Dankassoua


Joyeux anniversaire Dix ans déjà ! Que le temps file. Je suis d’accord avec Charles Baudelaire que le temps « mange » la vie. En tous cas Joyeux anniversaire. Nigerdiaspora est venu combler un énorme vide dans la présence du Niger, notre pays, sur la toile. Autre point fort, ce portail a servi à beaucoup de médias nigériens de se faire apprécier par des lecteurs tous azimuts, grâce à la place qui leur est dédiée sur la plate-forme. Nigerdiaspora est aussi une bonne vitrine pour le Niger à travers ses informations. Un conseil : vérifier systématiquement toute information qui vous est transmise avant publication sur le site ; éviter aussi les textes incendiaires qui n’ont que le démérite de provoquer la zizanie. 
Djibril S., Journaliste nigérien


 Bonjour je m'appelle Ibrahim Moustapha KAKATOUDA jeune nigérien se trouvant hors de son pays depuis  à peu près 7 ans.

Lorsque un 27 octobre 2006, après les embrassades avec la famille je prenais l'avion dans le cadre de bourse de coopération maroco-nigérienne pour atterrir dans ce pays qui était une grande inconnue pour moi ,toutes mes préoccupations peuvent se résumer comme suit: comment est le pays? la formation?les gens? mais aussi vais-je perdre ma culture au profit de ce pays ? Et étant un grand lecteur au pays  cette autre question me taraudais à l'esprit : comment vais-je m'informer sur mon pays ? Sinon vais je perdre le fil avec ma mère patrie...?

pendant ma première semaine je mettais Niger sur google actualités et buvait toute information  de certains sites institutionnels, internationales mais aussi nigériens privés. C'est ainsi que  j'ai fait la découverte de Nigerdiaspora.net qui en quelques clics , me permet d'avoir des informations importantes et brèves sur mon pays .un site tournée vers la diaspora comme son nom l'indique avec un administrateur chevronné  et patriote .

Des nouvelles rubriques ont vu le jour comme par exemples celle de l'image de la semaine , des journaux mais aussi du Nigérien de la semaine  que j'affectionne particulièrement car il nous montre des frères et sœurs nigériens  de la diaspora qui partagent leur parcours avec les pièges à éviter , la clé de leur succès .... ce qui constitue des très bons conseils pour les jeunes parfois désorientés que nous sommes  mais aussi nous permet de croire en nos capacités: Si tel ou telle a pu le faire pourquoi pas nous .J’espère que le jour viendra ou je serais le Nigerien de la semaine !!!

Aujourdhui plus de 6 ans et demi sont passées et la première page à laquelle j’accède dès l'allumage de mon Pc en me connectant à l'internet est Nigerdiaspora.info: je lis les brèves, télécharge les journaux qui m'interesse ( plus précisément le sahel et saheldimanche ) , regarde sur les autres rubriques s'il ya des nouveautés  et seulement apres je passe à autres choses.Tel est mon rituel au cours de ces années.

Maintenant j'ai quitté le Maroc depuis deux semaines pour découvrir un autre pays ; Le Sénégal  mais une chose ne m'a pas quitté ma passion pour Nigerdiaspora auquel j’accède toujours.
PS: ce n'est pas dans mon habitude de m'exprimer longuement ainsi je fais parti de ceux qu'on prenomme " les suiveurs " mais par respect pour l’énorme travail abattu par l’équipe et par cette passion qui m'anime pour  ce site : Notre site à tous de la diaspora jusqu'au nationaux, j'ai une obligation morale de vous ecrire .Continuez comme vous le fait et Merci pour tout.

Ibrahim Moustapha KAKATOUDA


Voilà déjà dix ans (et pourtant, c'est comme si c'était hier) qu'a été mis en place, par une intuition féconde, la généreuse volonté de servir, le talent et l'enthousiasme de Boubacar GUEDE, ce formidable outil qu'est "nigerdiaspora". Ainsi, depuis le 15 juillet 2003, nigériens de l'extérieur comme de l'intérieur, et je crois aussi, quelquefois, non-nigériens, 24h/24, quand nous avons besoin de quelque information sur le pays, parfois même sur l'Afrique, nous cliquons automatiquement "nigerdiaspora" pour nous renseigner GRATUITEMENT.
Merci à BG, merci à tous ceux qui fertilisent le terreau qui permet à cette flamme informationnelle de vivre, de se lifter de temps en temps et de s'enrichir qualitativement tous les jours.
Dieu bénisse "NIGERDIASPORA" ! Amin !
Heureux anniversaire ; longue, prospère et joyeuse vie !
Kayessi à toute la communauté nigérienne qui se sert peu ou prou de ce joyau transgénérationnel.
Hamma HAMADOU


Bon anniversaire  à toi et à NigerDiaspora. Tu nous fait honneur!

Keep it going.

A-R-I

Cher ami et confrère,
A l'occasion du 10ème anniversaire du site en ligne Nigerdiaspora, c'est un immense plaisir et un agréable devoir pour moi d'abord de te souhaiter joyeux anniversaire ; ensuite de te féliciter ; enfin de t'encourager pour poursuivre le remarquable travail d'information que tu as entamé depuis dix ans. Courage : c'est ce qu'il te faut avant toute chose. Car sans ce courage, tu aurait déjà abandonné Nigerdiaspora, pour t'occuper de tes études, de ton travail et de ta famille. Mais ce courage qui t'a toujours animé t'a permis de t'occuper de tout. Et de la plus belle manière. Du courage encore Boubé !

En dix ans d'existence, Nigerdiaspora a relevé deux défis majeurs: celui d'informer les Nigériens de la diaspora et même ceux de l'intérieur; et celui de donner beaucoup de visibilité au plan mondial à la presse écrite nigérienne. Nigerdiaspora a été donc, pendant ces dix années passées, d'une part le cordon ombilical qui relie les Nigériens de la diaspora à la mère patrie; d'autre part la vitrine du Niger sur le Web. Quel remarquable travail, accompli par la seule volonté d'un homme - puis plus tard d'une équipe - qui ne cherche qu'à servir son pays. C'est pourquoi cette volonté doit être maintenue voire renforcée par les internautes, en continuant à visiter Nigerdiaspora et à participer activement à son forum; par les médias nigériens, en continuant à fournir des contenus de qualité au site; par les annonceurs, en pourvoyant de la pub; par l'Etat du Niger, en créant les conditions juridiques pour que la presse en ligne puisse bénéficier du fonds d'aide à la presse. Tous ensemble, chacun peut apporter ce qu'il peut pour que vive et revive Nigerdiaspora. Une fois de plus courage et joyeux anniversaire. Cordialement.     

Abdourahamane OUSMANE - Président du Conseil Supérieur  de la Communication (CSC)


Vous avez, chers amis, réussi en seulement dix années (ce qui est peu dans la vie d’un organe d’information) à faire de Nigerdiaspora un site de référence sur le Niger, son actualité et ses ressortissants.  Vous avez fait de Nigerdiaspora la fenêtre du Niger sur le monde grâce à la reprise de toutes les principales informations sur le pays et à l’hébergement des principaux titres de la presse nationale. Votre site est également devenu le trait d’union indispensable entre le Niger et sa diaspora. Et pour être plus précis, entre le Niger et ses diasporas. On ne peut en effet que se réjouir de votre couverture professionnelle de la vie des Nigériens d’Allemagne, de Belgique, des Etats-Unis, de France …


Nigerdiaspora est par ailleurs devenu, notamment à travers la rubrique «le Nigérien ou la Nigérienne de la semaine» un puissant vecteur de promotion et de valorisation de l’expertise scientifique, intellectuelle et culturelle nigérienne. Non seulement vous avez attiré, avec cette  rubrique,  des projecteurs sur des compatriotes dont le parcours méritait d’être su, mais vous avez aussi montré à d’autres Nigériens plus jeunes des exemples à suivre. Au total, vous avez accompli en seulement dix années un travail remarquable qui fait notre fierté, celle de notre pays et qui force l’admiration de nos amis. Mais, on souhaite que vous alliez encore plus loin dans la rigueur et la qualité. Personnellement, il me semble important que vous augmentiez le volume de votre production éditoriale propre. En un mot, il faut plus d’articles, de reportages, d’interviews et de vidéos faits par Nigerdiaspora. Une telle évolution suppose naturellement que vous mettiez en place une équipe rédactionnelle à Bruxelles votre siège, soutenue par des correspondants à Niamey, dans les grandes villes du pays ainsi que dans les diasporas nigériennes. Il faut en outre envisager de faire porter par le site des débats sur les grands enjeux de développement de notre pays : les famines successives, le pétrole, l’uranium, le multipartisme…


 J’ai conscience que ces nouvelles pistes supposent que vous disposiez de moyens humains et financiers plus conséquents. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il me semble du devoir de tous les Nigériens et même de l’Etat du Niger de soutenir  financièrement l’œuvre engagée par l’ équipe de Nigerdiaspora. Et pourquoi pas sous forme de dons ou de souscriptions volontaires! De toute évidence, le travail du site au service du Niger dépasse, j’en ai la conviction, de très  loin celui des cabinets de communication grassement payés sur le budget de l’Etat. Encore une fois bravo, félicitations et bonne continuation. Joyeux anniversaire !!!

Seidik ABBA, Journaliste-Ecrivain, Rédacteur en Chef de Jeune Afrique


Chaleureuses félicitations à notre bijou Nigerdiaspora  qui, pendant  10 années nous a offert une tribune ,cet arbre à palabres qui nous  lie les uns aux autres. Cet espace d échanges sans rancune où l'on  discute  à coeur ouvert des sujets en tous genres pour construire , représente une immense richesse dans un monde qui se globalise; lieu de contradictions positives et, qualitatives. Merci au combattant Boubacar GUEDE  ainsi qu'à la dynamique équipe qui l'accompagne dans l'accomplissement de cette difficile mais noble mission. J' ai personnellement  beaucoup appris sur le site Nigerdiaspora  qui rise les murs de l'isolement et de la méconnaissance. Courage et longue vie  à tous. Nous t'accompagnons  Nigerdiaspora dans ta longue marche qui consiste à nous empêcher de tourner en  rond. Pour une Afrique libre, unie prospère, démocratique et éternel, dans une communauté  de destin.                                                                                                                                                                                   Dr Abdoulaye  HASSANE DIALLO      


Niger diaspora souffle ses 10 bougies.Nous lui souhaitons pleins succès et surtout que notre site d'informations continue d'aller de l'avant, de nous fournir une tribune d'informations et d'échanges utiles pour nous permettre de suivre l'actualité en temps réels de notre pays. Niger diaspora est parvenu au fil des ans à jouer un rôle essentiel pour les acteurs de la diaspora dispersés de part le monde et qui parviennent également à tisser des liens autour d'intérêts communs . A l'occasion de cet anniversaire, je voudrais féliciter tous ceux et celles qui contribuer à animer ce site et particulièrement à son fondateur dont la passion n'a d'égal que sa motivation

Amina Diallo


'Félicitations à l’équipe de Nigerdiaspora. Votre professionnalisme et votre respect de la déontologie en matière d’information vous honorent'

Dr Saidou Hangadoumbo, Ndjamena, Tchad


Le Nigérien de la semaine


Anne Rachel Inne
 
 
 
 
 

Revue de Presse Labari

Idées et opinions

Société

Interview

Culture

Conférence de presse, en prélude au concert de MALI YARO

YOUNBAN c’est le nom du prochain album de l’artiste MALI YARO qui sera vernis le 9 décembre prochain au palais des congres de Niamey. En prélude à ce ... ...

Niger - Aïcha Macky : "J'ai voulu changer le regard sur l'infertilité"

C'est sa 41e récompense. Cette fois, c'est une étoile, celle de la SCAM (Société civile des auteurs multimédias), qui distingue chaque année les 30 me... ...

Portrait d’artiste : Mali Yaro, l’enfant sacré de Sirki Koira

Né en 1973 à Sirfi Koira, dans le département de Téra, année durant laquelle une bonne partie de l’Afrique de l’ouest a connu une disette, DOULAYE BOU... ...

Artiste chanteur Ismaêl Diallo : Ismo One, la force tranquille

La world music, c’est ce mélange d’Afro Zouk, Hip Hop, Reggae, Ragga et Funk comme effet de temps et de mode. Parmi les artistes en vogue dans ce doma... ...

Agadez : le Bianou, l’unité dans la ferveur

Le samedi 30 septembre 2017, Agadez a vibré aux sons, rythmes et danses de la fête de Bianou. Des moments de joie et de communion Une fête religieuseF... ...

In ’Gall : la grande fête annuelle des éleveurs nomades du Niger

L’édition 2017 de la Cure Salée s'ouvre aujourd’hui à In‘Gall. A l'’instar des années antérieures, ce sont des milliers d’éleveurs, venus d’horizons... ...

4ème édition du festival international de danse « Rue Dance Niger» : Promouvoir le patrimoine culturel à travers la danse

La 4ème édition du festival international de danse « Rue Dance Niger» a débuté hier après midi à Niamey. La cérémonie officielle d’ouverture de cette ... ...

Le festival de Kazan à l'heure du Niger : Projection du film Zin'naariyâ! de Rahmatou KEÏTA

Pour la première fois, un film Nigérien en compétition au Festival International du Cinéma Musulman de Kazan (Tatarstan - ... ...

Portrait : Amadou Edouard Lompo : Dramaturge, écrivain et scénariste nigérien

Conseiller pédagogique de français de son Etat, Amadou Edouard Lompo est un passionné de la littérature. Il termine son do... ...

Politique

Actu africaine

Sécurité "C'est l'heure pour l'Afrique de se prendre en charge"

Le président sénégalais, hôte du 4ème Forum international sur la paix et la sécurité de Dakar a rendu hommage aux Forces Armées sénégalaise, ici le 1... ...

Forum économique de Malabo : faciliter les échanges commerciaux en Afrique

13% tel est le taux de l’ensemble des activités de commerce sur le continent africain, selon la Commission Economique des Nations-Unies pour l’A... ...

Chômage des jeunes en Afrique : la vraie raison !

Dans son article, Karol Boudreaux, explique d’abord ce qu’elle entend par chômeur (sans emploi, sous employés, secteur informel). Elle décortique ensu... ...

NEPAD : de nouvelles stratégies pour transformer l'agriculture africaine à l'étude

De nouvelles stratégies pour la transformation de l'agriculture sur le continent africain sont en cours d'élaboration par le Nouveau partenariat pour ... ...

Côte d'Ivoire : Après l'inauguration du barrage de Soubré, le tarif de l'électricité va baisser

Le prix de l'électricité va baisser en Côte d'Ivoire. Du moins si l'on suit sa logique et s'en tient au discours prononcé par le président de la Répub... ...

Afrique centrale: la libre circulation des personnes devient une réalité

La Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (Cemac) a "pris acte" mardi de la ratification fin octobre, par tous les Etats membres, de l... ...

Communiqué final issu de la 4ème Réunion de la Task Force sur le Programme de la monnaie unique de la CEDEAO (2)

Les Etats membres invités à poursuivre les réformes structurelles engagées pour s'affranchir des fluctuations des cours des matières premières et perm... ...

« L’Afrique n’a pas besoin d’aide, un système financier moins cynique lui suffirait »

Echange de dollars contre des dinars au marché noir, à Tunis, en août 2017. Crédits : Zoubeir Souissi/REUTERSPour notre chroniqueur, « l’aide au ... ...

La SNCF revient en Afrique

La SNCF, la Société française des chemins de fer est de retour en Afrique. Après avoir obtenu la concession du TER de Dakar, l’opérateur français s’... ...