Logo  Boube

Modi Alzouma haut 1
Le fils du défunt chef de l'Etat Omar Bongo, Ali Bongo, s'est engagé jeudi à être "le président de tous les Gabonais" dans un discours prononcé peu après l'annonce de sa victoire à l'élection présidentielle du 30 août, que deux autres candidats affirment avoir remportée.
"En ce qui me concerne, je suis et je serai toujours le président de toutes les Gabonaises et de tous les Gabonais. (. . . ) Je suis et je serai toujours au service de tous sans exclusive", a déclaré Ali Bongo, 50 ans, à son quartier général de campagne, près du centre-ville de Libreville, a-t-il affirmé.
"A tous les électeurs dont je n'ai pu bénéficier des suffrages, je voudrais qu'ils soient profondément rassurés de ce que je n'en éprouve et n'en éprouverai aucun ressentiment à leur égard", a-t-il poursuivi.
Selon les résultats officiels annoncés jeudi en fin de matinée, Ali Bongo a obtenu lors de la présidentielle 141. 952 voix, soit 41,73 % des suffrages.
Deux autres de ses concurrents considérés comme favoris avant le vote assurent, eux, avoir remporté le scrutin: son ancien ami de longue date et ex-ministre de l'Intérieur André Mba Obame et l'opposant historique Pierre Mamboundou.
03 Septembre 2009
Publié le 03 Septembre 2009
Source : http://www.jeuneafrique.com/

Simed 1 edition 02

Déclaration de la Communauté Nigérienne de Belgique du 20 février 2015

 

 

CCFN Zinder Don

 

 

L’Association des Nigériens Résidents en France (ANRF) organise une journée culturelle Nigérienne

Culture Niger France 01

MGA

MGA Niger 02

Nigerimmo 2

Art Nigerdiaspora 01

 

 

Onep